Un jeudi, un livre

Publié le par Martine

Il y a quelques temps, George nous proposait de lire un livre en une journée et de venir en parler le soir-même.

Eh bien moi, aujourd'hui, ce n'est pas un mais deux livres que j'ai lu! Enfin, lu est un bien piètre participe tellement je me suis imprégnée de ces deux textes, courts certes, mais d'une écriture... magique par tant de sensibilité.

 

Deux textes intimistes et intimes écrits par deux femmes que j'apprécie beaucoup et qui dévoilent ici une atmosphère empreinte de sensualité pour la première et d'acceptation  pour la seconde.

 

Le premier, lu ce matin, c'est "Un amour retenu" de Nathalie De Broc, paru aux éditions Diabase. Un écrivain que j'apprécie habituellement pour ses romans dits du terroir et qui ouvre ici la porte à l'amour, aux émotions, la volupté, le désir avec beaucoup de pudeur et de tendresse. Un texte court écrit à la première personne du singulier qui nous touche, nous surprend, nous émeut et s'impose à nous comme une évidence. Magnifique.

 

Un-amour-retenu.jpg


 

Le second "Signes cliniques" est signé Christine Jeanney et est paru chez Publie Papier. Là encore un texte court qui percute et nous pousse à accepter l'indicible même si on s'y refuse de toutes nos forces. "Statistiques : une femme sur sept. Je suis une femme sur sept. Je suis arrivée là parce qu'il a bien fallu." nous dit Christine Jeanney. Le reste ne peut que se lire, avec sa propre sensibilité en osmose avec celle de l'auteur. Les mots, ses mots, les nôtres, peu importe, l'évidence est là, l'émotion aussi. C'est elle, c'est nous, c'est moi.

 

Signes-cliniques.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pahi 04/04/2013 21:04


Merci, Martine, d'avoir aiguisé mon appétit ... tu sais si bien t'y prendre 


Gros bisous et bonne fin de soirée.

Martine 05/04/2013 11:56



Pas facile pourtant de transmettre l'émotion ressentie à travers ces lectures. Bonne journée! Merci



Pahi 04/04/2013 21:01


Merci, Martine, de nous avoir aiguisé l'appétit   ... tu sais si bien t'y prendre !


Gros bisous et bonne fin de soirée.