Un jeudi, un livre

Publié le par Martine

 

Amere.jpg

 

Lors de ma semaine parisienne, j'ai eu le plaisir de rencontrer Bertrand Runtz, auteur du recueil de nouvelles "Comme un clou planté dans la page" paru aux éditions D'un Noir Si Bleu.

Cette rencontre passionnante avec un homme de grande sensibilité artistique (il est également photographe et sculpteur et donne vie aux... livres!) m'a donné envie d'aller plus loin et de lire ses autres écrits.

J'ai commencé aujourd'hui avec "Amère" paru chez Finitude et que j'ai lu dans le cadre du "Un jeudi, un livre" initié par George.

Que vous dire de ce texte à la fois public et intimiste?

Public parce qu'il est destiné à être lu, et par le plus grand nombre.

Intimiste parce que son auteur nous ouvre les portes d'une relation à la mère "l'amère" des plus troublante et émouvante.

J'ai aimé le ton donné à ce récit, été un peu choquée aussi parfois, surprise et troublée.

Cette déclaration d'amour et de haine, d'espoir et de déception, m'a interpellée au plus haut point.

Je ne saurais en dire plus. Je pense que chaque lecteur doit s'en faire sa propre interprétation.

A-t-il pointé du doigt quelque chose dont je préfère faire abstraction? A cette heure, je ne le sais pas.

Mais ce texte est trop humain, trop sensible pour devoir renoncer à être connu ou reconnu.

C'est une invitation à avancer, quoi que cela puisse nous en coûter.

Et, pour moi, la certitude que ma rencontre avec Bertrand Runtz a eu du sens.

 

un-jeudi-un-livre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article