Rencontre avec Sylvie Arnoux auteur de « Mamy Grand »

Publié le par Martine

sylviearnoux2.JPG

 

Même si elle réside maintenant à Lyon depuis 20 ans, Sylvie Arnoux est née à La Voulte et a grandi à Livron dans la maison familiale et au côté de sa grand-mère paternelle. « J’ai toujours aimé écrire, confie-t-elle. Quand j’étais plus jeune il m’arrivait d’écrire des lettres de trois pages ou plus comme ça, pour le simple plaisir de raconter et partager les petites anecdotes qui faisaient ma vie d’alors. A cela, ajoute-t-elle, se joint l’attrait que je ressens pour mon histoire familiale né de ce que ma grand-mère m’en a rapporté et de mes propres souvenirs. » Avec sa grand-mère, Sylvie Arnoux a créé l’arbre généalogique de sa famille « elle me situait les différents membres, leur lieux de résidence, les filiations… Cela a beaucoup facilité mes recherches un peu plus tard. » Pour ne pas perdre tout ce vécu, et en même temps garder une trace de ses propres souvenirs, c’est tout naturellement que Sylvie Arnoux a commencé à consigné tout ceci. « Ma grand-mère est décédée à l’âge de 98 ans. Elle m’a offert le douloureux bonheur de pouvoir l’accompagner jusqu’à son dernier instant. Malgré le chagrin ressenti, cela s’est passé dans une sorte de sérénité et je lui sais gré de me l’avoir fait partager. Toute la trame de mon livre tourne autour de ce moment-là à travers deux niveaux d’écriture et de lecture : le point de vue de l’adulte que je pense être devenue aujourd’hui et celui de l’enfant qui adorait écouter sa grand-mère lui confier son histoire familiale ». Paru aux éditions Kirographaires en octobre 2011, « Mamy Grand » est un magnifique hommage à cette femme née en 1902 sur les hauts plateaux ardéchois, une « bedos » comme on disait alors ! « Elle a connu mon grand-père, jeune cheminot, lors d’une visite qu’elle venait rendre à sa tante installée à Livron. La vie a fait qu’ils se sont mariés, installés à Livron et ma grand-mère y est restée par la suite en habitant chez mes parents. Je l’ai toujours connue comme un membre éminent de ma famille proche résidant sous le même toit : ma grand-mère, mes parents, ma fratrie. Dans ces conditions et au vu de mon parcours et de mes centres d’intérêts, il apparaît évident que mon premier livre publié lui rende hommage. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Binchy 07/08/2013 22:13


Je retrouve un peu mon enfance avec ma grand-mère Valérie et mes parents car nous vivions également sous le même toit.

Martine 08/08/2013 17:53



Tu me raconteras peut-être... un jour!



Binchy 07/08/2013 22:12


Sylvie rend un très bel hommage à sa grand-mère, j'ai aimé cet ouvrage où je me retrouve un peu...


 

Martine 08/08/2013 17:52



Sylvie écrit très bien. Elle mérite d'être lue en plus d'être connue pour sa grande sympathie!