Les Glorieux de Versailles

Publié le par Martine

Comme promis, voici la chronique des "Glorieux de Versailles" parue dans ma rubrique Lu pour vous du Dauphiné Libéré d'hier dimanche 1er décembre.

Bonne lecture!

 

les_glorieux_de_versailles_01.jpg

 

C’est une merveilleuse aventure que nous conte ici Jean-Michel Riou avec ces « Glorieux de Versailles » paru chez Flammarion. Outre le plaisir de retrouver les membres de la famille Pontgallet suite aux différents revers de fortune vécus lors des deux précédents volets de cette saga littéraire « Le Palais de toutes les promesses », c’est aussi une leçon d’Histoire que nous donne l’auteur. Car, si jusqu’à présent on sentait venir le fameux avènement de Versailles, seule digne demeure capable d’accueillir le roi de France et sa Cour, maintenant on y est ! La construction peut commencer.

Sous-titré « Ils connaitront la gloire ou les larmes de sang. Ils seront les Glorieux de Versailles. », ce nouveau roman de Jean-Michel Riou nous ouvre les portes de tout un monde étrange et intrigant dont l’Histoire de France n’a jamais daigné se faire l’écho. Pourtant « Versailles ne s’est pas fait en un jour » ! Il en a fallu des petites mains, de la main d’œuvre et des corps de métiers différents, variés et complémentaires pour construire et aménager ce fastueux palais sans autre commune mesure. Pour certains, tout parait possible. Alors que pour d’autres, le défi semble terriblement périlleux et audacieux.

Certes la famille des maîtres maçons Pontgallet a été soumise à rude épreuve précédemment. Mais Jean-Michel Riou possède suffisamment de talent littéraire et de ressources documentaires pour permettre à leur petite-fille Amandine, devenue une fière et belle jeune femme, de ne pas se laisser submerger par tous ces coups du sort et difficultés diverses et au contraire de relever la tête pour se montrer d’autant plus déterminée à affronter l’adversité liée au monde extérieur. Effectivement un mariage avec Jean, fils du maçon Le Faillon également second de la matriarche Marguerite Pontgallet, arrangerait tout le monde. Mais ce n’est pas ce que désire la belle Amandine. Elle, ce qu’elle veut, c’est vivre à Versailles. Réalisera-t-elle son rêve ?...

S’appuyant sur des faits réels et certifiés, Jean-Michel Riou se laisse aller à nous dévoiler l’envers du décor. Il n’y a plus rien d’impressionnant ou d’éblouissant dans la construction de ce qui deviendra, bien malgré lui, la prison dorée de Louis XIV. Car en réunissant sa cour et ses sujets près de lui pour mieux les avoir à l’œil, n’est-ce pas ce que s’impose finalement le Roi Soleil ? Jean-Michel Riou en est convaincu. Par cette construction, Louis XIV va permettre de développer tout un savoir-faire qui n’existait pas avant. Versailles va devenir un véritable moyen de faire connaître l’art et l’industrie à la française. Tous les métiers du mobilier, de l’architecture y trouvent leur place. La manufacture de Saint-Gobins y est créée... Ce qu’a bien compris le ministre Colbert qui y associe son sens inné pour la vie économique de la France. Et ce que Jean-Michel Riou s’attache à faire savoir en mettant à l’honneur tous ces anonymes partis à la recherche de la gloire en construisant Versailles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Annie 03/12/2013 07:58


Ce livre doit être passionnant!

Martine 03/12/2013 18:40



Il l'est, Annie! Merci