Le petit bonnet de laine rouge, la chronique

Publié le par Martine

La voici, la voilà, ma chronique du Petit bonnet de laine rouge de Catherine Ecole-Boivin, roman publié dans la belle collection des Terres de France des Presses de la Cité.

Cette chronique est parue hier dans ma rubrique Lu pour vous du Dauphiné Libéré.

 

Le petit bonnet de laine rouge

 

Voici un roman au titre bien évocateur ces jours-ci. Pourtant ce « Petit bonnet de laine rouge » de Catherine Ecole-Boivin paru dans la collection des Terres de France des Presses de la Cité n’a rien d’un conte de Noël. Quoique…

A la Hague, dans la presqu’île du Cotentin en Normandie, c’est là que grandit la petite Margriette. A l’image du Petit Chaperon Rouge, c’est par son bonnet de laine rouge que tout son voisinage l’identifie. Un petit bonnet que la fillette porte à longueur de temps comme un signe de reconnaissance. Mais une reconnaissance particulière. Celle qu’elle espère et appelle de tous ses vœux les plus secrets. Celle de sa mère.

Mais rien ne vient. Et pour cause ! Cette dernière a disparu du jour au lendemain, sans que personne ne dise quoi que ce soit à la petite Margriette. Alors la fillette patiente et attend sans cesse le retour de cette maman silencieuse et secrète qui lui imposait de porter ce bonnet de laine rouge. Mais les années passent. Margriette grandit. Et la tendre amitié qui la liait à Agricol se transforme au fil des ans en un sentiment plus tendre et beaucoup plus fort. Son rêve désormais, c’est de devenir agricultrice, d’épouser Agricol et de vivre heureuse avec lui et les enfants qu’ils ne vont pas manquer d’avoir. Mais un bonheur aussi assuré semble-t-il peut-il se poser et s’installer sur des non-dits trop forts ? C’est la question que nous pose Catherine Ecole-Boivin en nous réservant notre lot de surprises à travers cette lecture.

Ce « petit bonnet de laine rouge » est le premier roman que l’auteur publie dans cette collection unique des Terres de France. Et c’est bien naturellement que cette histoire y trouve et y prend toute sa place. L’écriture de Catherine Ecole-Boivin est plaisante et richement documentée sur cette région normande, ses modes de vie, ses croyances. Les décors nous y sont restitués de manière si probante qu’on a l’impression de les admirer in situ. Et les sentiments sont vrais, perceptibles et mis en évidence sans aucun larmoiement. Mais ce « petit bonnet de laine rouge », c’est avant tout et surtout un superbe portrait de femme. De son enfance à l’âge adulte. Toutes les étapes de la construction de sa personnalité, une « belle » personnalité, y sont évoquées avec ses espoirs, ses attentes et aussi ses failles. Car comment construire quelque chose de solide quand les fondations ne sont pas stables ? La collection dans laquelle ce roman est publié se nomme « Terres de France » et c’est bien une histoire de terre et de racines que nous offre Catherine Ecole-Boivin à travers la destinée de cette attachante Margriette.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Binchy 01/01/2014 21:51


MERCI Martine !


GROS BISOUS.

Martine 02/01/2014 11:37



Gros bisous Bernadette!



Binchy 31/12/2013 15:09


Merci Martine !


Je voudrais aussi avoir encore plus de temps pour lire ! C'est tellement bien. Je lis depuis ma plus tendre enfance, cela m'a beaucoup apporté. Avant de me mettre au tricot je lisais plusieurs
livres par semaine tout en travaillant à l'extérieur... Mes collègues de bureau m'appelaient... Bernadette Pivote ! SOURIRE !!!


Tout comme toi, j'aime découvrir de nouveaux auteurs tout en continuant à lire ceux que je connais depuis de nombreuses années.


J'aime également partager mes coups de coeur sur mon blog qui est pour moi, un lieu de partages et d'amitiés. Amitiés qui souvent passent de virtuelles à réelles... N'est-ce pas ?


Très bon réveillon à toi aussi et MEILLEURS VOEUX pour 2014 !


Je t'embrasse très fort.


Bernadette.

Martine 01/01/2014 10:56



Que te dire de plus, Bernadette? Si ce n'est encore et encore MERCI!!! Je me retrouve tellement dans ta personnalité! Nous avons tellement de points communs que
forcément l'amitié est là! Tu peux compter sur la mienne!


Je te souhaite encore une très belle année pour toi et ta famille et à très vite pour de nouvelles aventures autour des livres!!!


Gros bisous et Bon premier de l'An!



Binchy 30/12/2013 17:53


MERCI à toi aussi Martine de nous présenter tous les ouvrages que tu aimes.


Bonne lecture pour 2014 !!! Beaucoup d'excellents salons du livre aussi !


GROS BISOUS.


Bernadette.


P.S. : De toute façon, ton blog, je le surveille... 

Martine 31/12/2013 14:56



Je compte bien lire autant, et même plus encore si j'en ai le temps! J'adore lire et découvrir de nouvelkles histoires et de nouveaux auteurs!!! Et j'adore partager
mes lectures!!!


Merci à toi, chère Bernadette, pour ta confiance en mon jugement!


Je fais la même chose avec ton blog. J'aime lire tes avis et lire tes lectures coups de coeur comme ça a été le cas avec Les amours d'Emma!


Gros bisous, Bernadette, et bon réveillon!



Binchy 29/12/2013 14:29


Je note ce roman... Ta chronique nous annonce un excellent ouvrage !


 

Martine 30/12/2013 11:28



Merci Bernadette! Toujours présente! Toujours enthousiaste!!!


Gros bisous