L'Orpheline de Meyssac

Publié le par Martine

Pour revenir sur terre après ma superbe lecture des "Nymphéas noirs" de Michel Bussi, j'ai choisi de retrouver ma belle collection des Terres de France des Presses de la Cité avec "L'Orpheline de Meyssac" de Sylvie Anne.

 

L-orpheline-de-Meyssac.jpg

 

Une lecture agréable et forte, avec la bonne dose d'émotions et de rythme, comme je les aime tant.

Comme je ne l'ai commencé qu'hier soir, je suis seulement au tiers de ce récit passionnant et palpitant et cela me laisse l'occasion de vous livrer un extrait de la page 31, également pour Sophie.

 

"Ce rappel à l'ordre porta ses fruits. Le docteur abandonna Apolline pour monter les marches du perron puis pénétrer dans la maison. L'attitude et les paroles de Julia ne surprirent pas la jeune fille. Elle mania de nouveau son balai. Depuis la veille, elle n'avait pas vu Louise Jourdan et les rideaux de sa chambre étaient clos."

Quel mystère...

 

mardi sur son 31

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article