Etoiles

Publié le par Martine

Etoiles

 

Rien que la couverture en Livre de Poche de ce court roman de Simonetta Greggio « Etoiles » est déjà une belle invitation au voyage et à la lecture !

Gaspard est un chef cuisinier talentueux et reconnu dans sa profession. Etoilé, primé à maintes reprises, sa notoriété lui a offert tout ce qu’un homme peut espérer et bien plus encore ! Une superbe épouse, Violaine, un grand restaurant, un appartement luxueux, un associé, Paul « tombé du ciel » quand le succès de Gaspard s’est annoncé… il ne manque rien au bonheur de ce dernier. Mais justement… la lassitude et un certain écœurement face à cette vie où « tout lui sourit » guettent. Aussi, lorsqu’à un retour de voyage aux Etats-Unis où rien ne s’est passé comme prévu, Gaspard surprend son épouse endormie au côté de son associé dans son propre lit, il prend la fuite et va vivre quelques jours de profonde déception, de déprime avant que sa déroute ne l’amène en plein Sud « Chez Tonton » relais auberge de second plan dont la propriétaire vient juste de décéder. Sa rencontre avec le neveu de cette pauvre vieille femme va alors lui permettre de reprendre pied. Resté seul « Chez Tonton » après les funérailles, Gaspard commence par s’occuper du jardin où il plante, sème des légumes et aromates rapidement prêtes à être consommées et d’autres qui auront besoin de quelques semaines supplémentaires. En même temps, le jeune homme dépoussière la salle de restaurant et commence à y accueillir ses premiers convives. Le bouche à oreille fonctionnant alors à merveille, « Chez Tonton » ne met pas longtemps à attirer de plus en plus d’amateurs de bonne cuisine régionale et ensoleillée. Parmi ceux-ci, arrive un jour Stella, jeune comédienne mince et gracieuse, à tendance anorexique, sous le charme de qui Gaspard tombe immédiatement et à qui il va aussi donner l’envie de vivre et de s’épanouir sous ce climat enchanteur.

Avec un style tout en finesse, poétique et entrainant, Simonetta Greggio nous confirme le talent d’écriture déjà apprécié dans « La douceur des hommes ». L’analyse des caractères est efficace. Les décors de ce Sud résolument chaud et sec sont parfaitement reconstitués. Les déboires de Gaspard nous horrifient certes mais sa confiance en la vie, en l’amour nous sont autant de notes d’espoir que l’auteur nous offre avec une belle générosité.

Sous sa plume, les cigales chantent en harmonie avec le souffle léger du vent du Sud. Le soleil nous embrase de sa chaleur et nous plonge dans une douce torpeur dont on a bien du mal à s’extirper. « Etoiles » de restaurant certes. Mais surtout « Etoiles » d’une nuit magique qui va fêter la renaissance d’un homme dans la simplicité de ses origines. Un petit bijou à lire toutes affaires cessantes !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Binchy 18/09/2012 19:49


MERCI Martine pour ce nouveau conseil de lecture.


GROS BISOUS Martine.


Bernadette.