Collector!

Publié le par Martine

Il y a des pensées qui embellissent la vie et vous permettent de narguer les copines!!!! :)

Hier midi, déjeuner avec ma fille Aurore et sa marraine Marie-Jo. A la joie de se revoir et de partager un très agréable moment de complicité féminine, cette dernière a ajouté le plaisir de m'offrir ce livre collector, retrouvé en rangeant la maison de sa Maman, datant de ... 1957! et dédicacé par l'auteur Paul-Jacques Bonzon, instituteur de son frère André en ... 1958 à Valence!

 

Les-six-compagnons-et-la-disparue-de-Montelimar.jpg


Ce livre "La disparue de Montélimar" est la première version, parue dans la Bibliothèque Hachette, des "Six compagnons et la disparue de Montélimar" que j'avais tant aimé dans ma prime jeunesse. Il faut dire que j'ai grandi avec Les six compagnons et que, chaque année, à Noël, je m'empressais de "piquer" le livre de cette collection de la fameuse Bibliothèque verte reçu par mon frère aîné, tandis que, moi, j'avais droit au Club des cinq dans leur Bibliothèque... rose!!!

Donc ce livre que j'ai vite lu hier soir m'a mise en présence de Poulou, L'Escarbille et Mouli, grands frères de ceux qui seront plus tard MES fameux Six compagnons. Mais l'histoire ô combien émouvante est bel et bien la même!

Elle se déroule à Montélimar et nous conte aussi cette douloureuse histoire de petite fille sauvée du tragique incendie d'une maison de repos et élevée par une femme qui vient de voir périr sa propre fille dans ce même incendie.

Bien sûr il faut un drôle de concours de circonstance pour que nos trois complices soient confrontés à cette malheureuse histoire et ils n'en comprendront les tenants et les aboutissants qu'après une enquête minutieuse et patiente.

Mais le charme est là. La justesse du ton, la fraîcheur, la fougue de la jeunesse, son enthousiasme, ses idées bien arrêtées et surtout la présence de la bouleversante Farigoulette, tout a contribué à mon bonheur de lectrice.

Une grande émotion ressentie hier grâce à mon amie Marie-Jo!

Publié dans lectures jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pahi 06/02/2014 11:33


Aïeeeee ! Désolée, c'est l'âââge !  MDR


Gros bisous, Martine, et bonne journée :)

Martine 07/02/2014 08:33



Ah non! Pas d'excuse, mademoiselle Pahi!!! :)


Gros bisous, mon amie



AG 06/02/2014 09:24


Couocu Martine,
Mais c'était très bien aussi, non, le Club des cinq ?
Même si les 6 Compagnons, quelque part, font un peu partie de ma famille.
Bisous.
Agnès

Martine 07/02/2014 08:31



Je n'ai pas dit le contraire, Agnès!


Simplement que je préférais, et de loin, MES six compagnons!!!


Gros bisous!



Pahi 05/02/2014 14:48


C'est grâce à la bibliothèque de ma classe de l'époque que j'ai pu lire ces superbes livres et je reconnais aussi avoir eu un penchant pour le Club des Cinq de la bibliothèque Verte. Voilà de
beaux souvenirs...


Gros bisous, Martine, et bon après-midi :)

Martine 06/02/2014 08:14



Dites donc, Mademoiselle Pahi! Vous me copierez dix fois: Le Club des cinq, c'est dans la Bibliothèque rose. MAIS Les six compagnons SONT dans la Bibliothèque
verte!!! :)


Gros bisous et bonne journée!



Sylvie 05/02/2014 08:02


Oui, là je le redis, je suis battue à plate couture, une édition si ancienne, je n'ai pas...


Quand je te lis, j'ai l'impression de me lire : moi aussi je piquais les six compagnons ( et les "Alice") à  mes aînés alors que j'étais cantonnée à la bibliothèque rose. Et j'ai rêvé en
lisant ces livres se passant près de chez moi, j'ai fantasmé sur ces fameuses traboules que je suis heuresue aujourd'hui de faire découvrir à ceux qui viennent me voir.


D'ailleurs, les six compagnons rencontrent le trio bientôt ( surprise !)

Martine 06/02/2014 08:10



Alors là! Tu attises ma curiosité, Sylvie!!!!


Que nous prépares-tu donc?!!!


Bises bourcaines rien que pour toi! :)