Mal assise

Publié le par Martine

Tandis que le salon Rentrée Nouvelles se déroule ces jours-ci à Forcalquier dans les Alpes de Haute Provence (et que je n'ai pas pu y aller... ;o(, j'ai envie de vous parler de la dernière publication des éditions Quadrature, si chères à mon coeur de lectrice.
Ecrit à quatre mains par Agnès Laroche, également auteur pour la jeunesse, et le nouvelliste Eric Rouzaut, ce recueil de nouvelles nous présente encore une fois des morceaux de vie, des "morceaux choisis" même, ces instants fragiles où un destin bascule irrémédiablement.
Il suffit pourtant de pas grand chose. Un geste, un regard, un renoncement suffisent à changer le cours d'une vie. C'est parfois une nouvelle apprise en écoutant la radio ou en arrivant sur son lieu de travail. A d'autres moments, c'est un regard, une rencontre, qui va venir s'interposer et vriller une existence toute tracée...
Oscillant entre fantastique et un réalisme des plus convaincant, les deux auteurs nous offrent des histoires aussi simples qu'extra-ordinaires. Aucune ne se ressemble et pourtant le sentiment confus d'être bien là où il faut s'imprime en nous et crée comme un ordre dans le défilement de ces nouvelles. La certitude d'avancer au rythme imposé par les deux complices s'affirme et se confirme à chaque nouvelle histoire!
La quatrième de couverture nous apprend qu'Agnès Laroche et Eric Rouzaut ont déjà coécrit une trentaine de fictions drôles et noires diffusées sur les ondes de Radio France. Je ne sais pas comment ils ont cosigné ces nouvelles-ci, s'ils les ont vraiment écrites d'une seule voix ou s'ils s'en sont alternés l'écriture. Mais ce qui domine, et me semble être le plus important, c'est l'unité de ton qui ressort de cette lecture. Et ça, c'est déjà une belle réussite! Le fait que le lecteur ne puisse attribuer à l'un ou l'autre des auteurs, ou au deux à la fois, la paternité d'un texte est le signe évident, pour moi, d'une grande maîtrise de ce genre littéraire. Certes on est surpris, parfois agréablement, d'autres fois plus brutalement par le grain de sable qui vient bouleverser le quotidien de ces existences. Mais la meilleure de ces surprises reste, à n'en pas douter, la qualité d'écriture qui nous est offerte ici.

A noter: comme c'est déjà le cas pour tous les autres recueils de nouvelles publiés par les éditions Quadrature, "Mal assise" est également disponible auprès des Lectures de Martine.

Commenter cet article

Arlette 23/08/2009 13:04

Je n'ai pu  aller à Forcalquier , j'ai pu me rendre à une journée auteurs jeunesse où j'ai fait une belle rencontre ( article à venir ) et si tout va bien j'irai au salon de Fuveau en septembre .En attendant , j'ai pris bonne note de ce titre dont tu parles !

Martine 23/08/2009 19:27


@ Arlette: Pour moi aussi, c'est un regret de n'avoir pas pu aller à Forcalquier! L'année prochaine, j'espère! Bises


Nicole 23/08/2009 11:11

Je croise les doigts pour toi pour qu'il y ait un autre salon bientôt!Bisous

Martine 23/08/2009 19:27


@ Nicole: Merci ma grande! Bises