Entretien avec Gilles Lorillard

Publié le par Martine

Vous venez de publier votre nouveau roman, un thriller « L’Ombre du diable » aux éditions Thélès, pouvez-vous vous présenter ?

"Journaliste professionnel, j’ai découvert le plaisir d’écrire grâce à mon instituteur du CM2, André Petiot, qui offrait des textes libres à ses élèves.
De plus il n’y avait pas de télévision chez moi et mon père étant aveugle de guerre, ma mère lui lisait beaucoup de livres et lui faisait écouter des disques 78 tours consacrés à des ouvrages.
J’ai toujours aimé lire et écrire.
J’ai travaillé pendant plus de 30 ans comme journaliste en presse régionale, un choix, et j’ai beaucoup voyagé. J’ai quitté cette profession lorsque j’ai estimé en avoir fait le tour et je me suis alors consacré à l’écriture. J’ai publié un premier livre, un roman d’espionnage, et maintenant ce roman."

 

Ce deuxième roman se situe essentiellement en Afrique, pourquoi ?

"J’aime l’Afrique à titre professionnel et à titre personnel. Je suis chasseur et j’ai dédié cet ouvrage à Georges-Marie Arbes, un excellent ami, compagnon de tous mes safaris, qui avait l’intelligence du cœur et aimait cette Afrique tout autant que moi.
Je voulais en parler pour remettre les gens dans cette nature, si belle. J’aime la chasse. Mais ce livre n’est pas un plaidoyer pour la chasse. C’est un livre d’aventures qui me permet d’expliquer aux lecteurs tout ce que la chasse, bien organisée et bien règlementée, peut apporter à cette Afrique."

 

Alors justement, pourquoi avoir choisi d’écrire un thriller ?

"Ce roman est un hymne à la nature avec tout ce qu’elle contient de sauvage.
Je ne supporte pas les intégrismes, quels qu’ils soient.
Ce thriller se passe dans les milieux des braconniers en Afrique. Ces mafias organisées ont pris le pouvoir sous toutes ses formes sur le trafic de l’ivoire. Là-bas, les gens n’ont rien et se braconnent. J’explique l’histoire de ces pays en même temps qu’une histoire d’hommes. C’est un voyage, la découverte de l’Afrique comme on ne peut pas l’imaginer. La vie et la mort n’ont plus du tout le même sens."

 

Commenter cet article

SYLFAN 22/04/2009 01:10

Petit coucou de la nuit... j'espère que le soleil est chez toi aussi bonne lecture....bisous

Martine 22/04/2009 08:09


@ Chantal: Petit coucou du jour! Oui le soleil est là aussi et il brille déjà beaucoup! Bizzz et bonne journée! A tout à l'heure chez toi!!!


TAILLE CRYAON 21/04/2009 22:08

Ton blog est toujours aussi sympa... C'est pour cela que je reviens regulièrement...Bon mercredi...Lorent et ses 2900 TAILLE-CRAYON

Martine 22/04/2009 08:11


@ Taille-Crayon: Merci pour ce compliment! Et pour ta fidélité! J'apprécie beaucoup! Bonne journée!