Un dimanche au bord de l'autre

Publié le par Martine


"Un dimanche au bord de l'autre" est le troisième ouvrage publié par Françoise Guérin et son deuxième recueil de nouvelles après "A la vue, à la mort" roman paru au Masque et "Mot compte double" publié chez Quadrature et qui a donné son nom au site remarquable de l'auteur.
J'ai eu le grand plaisir de rencontrer Françoise Guérin lors du Salon du Livre de Paris, d'échanger quelques mots avec elle et de lui demander une dédicace sur ce "dimanche au bord de l'autre". Pour tout dire, cette rencontre constituait même une des raisons, pour ne pas dire LA raison principale de ma venue à Paris!
Ecrites dans le domaine de la psychanalyse, treize nouvelles illustrent ce dernier recueil de Françoise Guérin tissées autour d'un fil rouge des plus intrigants et bouleversants qui nous tient en haleine jusqu'à la dernière ligne tout en nous dévoilant une situation dramatique et pourtant ô combien habituelle.
Tour à tour mystérieuses, étranges, drôles, avec un zest de surnaturel aussi, les nouvelles de Françoise Guérin nous émeuvent et nous captivent avec des faits banals, voire quotidiens même, et qui nous révèlent cependant la nature humaine dans ce qu'elle contient de plus complexe et d'inavouable.
Il suffit parfois d'un rien pour qu'une existence bascule. Mais la misère d'une condition peut aussi être le résultat de faits isolés les uns des autres et qu'un fil ténu rassemble point par point pour ruiner une vie.
C'est ce paradoxe-là que Françoise Guérin nous montre au grand jour. Visiblement ce recueil est le fruit d'une étude minutieuse de la psychologie humaine dans ce qu'elle contient de plus sombre ou de plus beau. L'écriture est fluide et attachante et ne se laisse pas emprisonner dans des carcans trop évidents. On a plaisir à suivre toutes ces traces de vie et à se laisser surprendre à chaque nouvelle.
J'ai lu ce "dimanche au bord de l'autre" lors de mon retour en train et jamais voyage ne m'a paru aussi court. Pour un peu, je serais bien repartie vers une autre destination en compagnie de Françoise Guérin. Juste comme ça. Pour le simple bonheur des mots...

Commenter cet article

didime 30/03/2009 20:52

c'est sur qu'il ya des livres que l'on trouve trés bien et qu'on ne veut plus les quittés...bizzz