Au Salon

Publié le par Martine

Dur retour à la réalité ce matin après ce week-end des plus exaltants!

Samedi soir, le concert pour les Sans-papiers "Pas de visa pour la musique" était de très grande qualité culturelle, les artistes et comédiens rivalisant de talent, d'humour et... de provocation aussi!
Et hier, dimanche, le Salon du Livre à Paris, c'était... comme un rêve... éveillé !
Déjà j'ai eu l'immense plaisir de retrouver deux amies pas vues depuis trop longtemps. Les retrouvailles étaient donc riches en émotion et en même temps toutes de simplicité, comme si nous nous étions quittées la veille! C'est sans doute ça une belle amitié!
Quant au Salon, comment dire, c'est quelque chose d'extraordinaire! C'est grand, très grand même. Et le plan offert à l'entrée n'est vraiment pas de trop pour nous aider à se repérer. J'ai eu le bonheur d'y rencontrer Mario Ramos (première photo), Marie Despleschin, Suzy Morgenstern, Monsieur Claude Ponti, Olivier Adam (quels yeux! ;o) sur le stand de L'école des loisirs. Et aussi Katherine Pancol (deuxième photo),

 

 Richard Bohringer (troisième photo, tel qu'à l'écran), sur le stand des Presses de la Cité: Brigitte Lozerech et oui, oui, oui! Douglas Kennedy! Et bien d'autres encore...
Et enfin, le meilleur pour la fin, sur le stand des éditions de l'Atelier du Gué, la délicieuse et charmante Françoise Guérin qui m'a fait une dédicace des plus savoureuses et ô combien précieuse à mes yeux! Bien sûr j'ai déjà terminé son recueil de nouvelles "Un dimanche au bord de l'autre" et j'en suis enthousiasmée à un point tel que vous ne pouvez pas l'imaginer!
J'ai aussi eu le plaisir de discuter avec Corine Pourtau et Manu Causse sur le stand des éditions D'un Noir Si bleu et j'en suis ravie! Corine Pourtau m'a présenté le salon Rentrée Nouvelles qui aura lieu fin août à Forcalquier dans les Alpes de Haute Provence et, tiens, je me demande si telle ne sera pas notre prochaine destination estivale!...
Je vous en dis plus très bientôt...

Et je reviens bien vite pour de nouvelles lectures...

Commenter cet article

Arlette 20/03/2009 19:55

D'accord avec toi, Bohringer est vraiment naturel. J'aimerai rencontrer Claude Ponti . Quant à Pancol, je suis entrain de lire "les yeux jaunes des crocodiles ".Si par hasard tu viens vers Forcalquier , peut-être pourrais tu me faire signe ?

Florinette 18/03/2009 10:12

Tu as fait de bien belles rencontres Martine, merci de nous les avoir fait partager. Bonne journée !

didime 17/03/2009 19:22

cela doit-être surprenant de retrouver des amies si loin de chez soi et dans un endroit qu'on voit beaucoup de monde...j'aime bien richard bohringer (mais je nes avais pas qu'il écrivait ?) pancol aussi j'en ai lu, ils sont trés gros et trés long à lire...je vois que tu as été heureuse...alors bonne soirée et bizzz

Martine Rose 17/03/2009 12:30

Ah si tu vas à Forcalquier, tu auras peut être la chance d'apercevoir Pierre Magnan que j'adore et qui vit sur place ! Tiens Richard Borhinger, je l'ai déjà aperçu à un précédent salon du livre. Je ne pense pas que j'irai cette année car je ne peux m'empêcher d'acheter des bouquins et cette année j'ai pas les sous pour .

Cath 17/03/2009 08:43

Ton bonheur fait plaisir à lire...