Athènes autrefois puissante

Publié le par Martine


Deuxième livre lu pour mes challenges littéraires 2009, celui-ci compte pour mon challenge ABC et concerne la lettre V.
V comme Marie-Sophie Vermot qui a écrit et publié ce roman "Athènes autrefois puissante" dans la collection Medium de L'école des loisirs.
Danaé, 15 ans, était une jeune fille tranquille et sans histoires jusqu'à ce jour tragique où elle a véritablement craqué en direct, en classe. Ce qui lui a valu d'être enfermée quelques temps dans un hôpital psychiatrique puis de changer d'établissement scolaire suite à son installation chez ses grands-parents.
Tous ces bouleversements ne seraient sans doute jamais survenus si Danaé n'avait pas appris, de la plus froide manière possible (une simple lettre) que ses parents divorçaient. A partir de cet instant, tout son univers a basculé. Et si elle a pu contenir sa fureur un certain temps, ce sentiment de colère sourde a fini par la dominer complètement créant chez elle cet instinct d'autodestruction tant physique qu'intime. Lui laissant cette impression de destruction qui va exiger d'elle une complète reconstruction.
Au lycée des Charmettes, où elle est accueillie à présent, Danaé n'étudie pas seulement les mêmes matières que dans son ancien établissement scolaire. Elle est là aussi (selon l'expression de la directrice) pour "renaître". Or, renaître, c'est justement ce que ne veut pas la jeune fille. Revivre son enfance et les quelques années qui ont précédé sa "chute" lui semble bien au-dessus de ce qu'elle peut endurer, tellement toutes ces années lui paraissent fausses, basées sur une illusion de bonheur.
Ce qu'elle voudrait, elle, bien au contraire, c'est passer outre ces derniers mois de souffrance et essayer d'avancer. Lorsqu'elle rencontre Florence, une calligraphe qui a su se créer une existence des plus sereines, l'espoir d'un avenir se dessine enfin pour Danaé. Et même si la route est encore longue et semée d'embûches, cet espoir et le soutien que Florence va lui apporter l'aideront à faire ce pas en avant dont elle a tant besoin.
J'ai beaucoup apprécié ce roman de Marie-Sophie Vermot pour la parole qu'il confie aux jeunes adolescents et à leurs parents. Bien souvent, accaparés qu'on est par notre vie d'adultes, on a l'impression que tout va bien, que nos jeunes comprennent nos modes de vie et que, lorsque rebellion il y a, "tout ça finira par passer". Or, ce roman, s'il s'adresse en priorité aux jeunes qui se reconnaitront sûrement par bien des côtés en Danaé, réalise aussi l'exploit de toucher les parents que nous sommes. Sa lecture nous interpelle et nous permet de rouvrir les yeux sur ce qui devrait demeurer essentiel: le bonheur de nos enfants!

Publié dans lectures jeunesse

Commenter cet article