Quand j'étais soldate

Publié le par Martine


Voici le premier livre que je me suis engagée à lire dans le cadre des différents challenges auxquels je me suis inscrite pour 2009! Celui-ci fait partie des quatre romans à lire pour le Blog-o-Trésors organisé par Grominou et sans savoir encore trop ce que je vais découvrir avec ces autres lectures, je peux vous dire que celle-ci m'a fait commencer fort!
Valérie a 18 ans... et vit en Israël. Ce qui signifie que, comme tous les jeunes gens de son âge, garçons ET filles, elle doit donner deux ans de sa vie à son pays et à sa défense dans le cadre d'un "service militaire" des plus durs.
Or, il se trouve que Valérie (Zénatti, l'auteur de ce récit témoignage paru dans la collection Medium de L'Ecole des Loisirs) est une jeune fille douce, sensible et rêveuse qui n'a pas d'autre ambition dans la vie que celle de devenir écrivain. Loin de l'insouciance à laquelle elle pourrait prétendre du fait de sa jeunesse, on découvre à ses côtés ce qu'est la vie dans un camp militaire avec ses réveils à l'aube, ses corvées et, ce n'est pas le moindre, tout ce que cela implique en termes de maniement des armes, de discipline et autres exercices d'entraînement...
Avec Valérie, on souffre, on s'indigne, on se révolte et... on subit, aussi. Mais d'un autre côté, on vit des rencontres inoubliables, des amitiés nourries par ce partage ô combien involontaire et accepté, des premiers émois amoureux et des moments forts qui permettront, plus tard, à tous ces jeunes gens de sortir grandis par cette experience communautaire des plus singulières.
Avoir 18 ans en Israël revêt un caractère d'injustice contre lequel on ne peut rien, si ce n'est le fait de s'y soustraire à ses risques et périls, mais représente aussi quelque chose d'unique que ces jeunes gens revendiquent assez au fond.
Un beau récit de Valérie Zénatti où l'émotion n'est pas en reste, écrit avec sensibilité et sincérité, et une incursion dans ce monde militaire qui, si elle ne cache rien de sa vérité, aide au moins à en comprendre les règles.

Commenter cet article