La Dame en blanc

Publié le par Martine


Il est des romans qui nous bouleversent. Parce qu'ils font naître chez nous un sentiment de malaise qui nous dérangent, parce qu'ils savent nous captiver et retenir notre attention insidieusement mais sûrement, ou parce que ce sont de bons romans, tout simplement.
Cette "Dame en blanc" de W. Wilkie Collins présente la particularité de regrouper à lui seul ces trois qualités. Précurseur des romans policiers et des premiers thrillers, ce roman du 19e siècle est un pur délice pour qui apprécie le genre et je remercie très fort Sylire et Lisa qui nous l'ont proposé pour le Blogoclub de lecture.
Walter vit avec sa mère et sa soeur et, grâce à son ami Pesca qu'il a sauvé de la noyade quelques années auparavant, il trouve un poste de maître de dessin. Tandis qu'il se rend à Limmeridge House pour s'occuper de l'instruction de deux jeunes femmes, il rencontre une femme étrange, habillée toute de blanc et qui, d'après ce qu'en disent certaines personnes, se serait échappée d'un asile.
L'atmosphère s'alourdit encore lorsque, arrivé dans la demeure où il doit prendre ses fonctions, Walter doit encore attendre le lendemain pour être reçu par une des deux soeurs, aussi laide qu'intelligente. On apprend alors qu'elle n'est pas la soeur de Miss Fairlie, dont Walter va irrémédiablement tomber fou amoureux, mais sa demi-soeur avec qui elle entretient une complicité affective des plus étonnantes. Il faut dire que cette jeune femme est ravissante et d'une extrême bonté. Pour couronner le tout et accentuer encore, si possible, l'atmosphère déjà lourde et pesante qui règne dans cette étrange maison, Walter découvre que, par bien des aspects, cette jeune femme ressemble singulièrement à "la Dame en blanc" rencontrée à son arrivée...
Je ne vous en dirais pas plus sur cette magnifique histoire pour ne pas vous priver, à votre tour, de ce petit chef d'oeuvre de suspense.
La touffeur ambiante, oppressante comme dans les films d'Hitchcock, les secrets les plus tordus, l'angoisse et les frayeurs les plus secrètes se côtoient pour notre plus grand plaisir de lecteur!
Et même si ce roman nous offre en prime quelques nuits blanches et de belles sueurs nocturnes, l'écriture et l'émotion qu'il dégage constituent un grand bonheur de lecture!
Un beau cadeau vraiment que nous a offert le Blogoclub de lecture!

Commenter cet article

fabienne 07/01/2009 17:45

Bonjour, mon mari a également participé à ce Blogoclub et il a beaucoup apprécié ce livre de W. Wilkie Collins qu'est " la Dame en blanc ". je compte le lire également. Amitiés de Normandie, fabienne

Martine 09/01/2009 15:54


@ Fabienne: Je suis allée lire son avis et j'ai donc visiter votre blog en même temps! C'est très intéressant de le vivre à deux!


Chichis et Mirabelles 05/01/2009 19:29

Il me le faut! Un grand merci pour tes voeux. désolée de ne pas être plus pste....Je n'avais même pas vu que tu avais changé le nom de ton blog...En ce mt je lis un livre ts les 2 j c'est mes vacances à moi, mais reprise du travail en douceur oblige ça va bientôt se terminer. Bonne année à tte ta belle famille. Bises

zazimuth 04/01/2009 15:05

Il est dans ma liste à lire.

Florinette 04/01/2009 11:49

Tout comme toi, je me suis régalée à lire ce livre !!Merci beaucoup pour tes voeux déposés sur mon blog, à mon tour de te souhaiter une très belle et heureuse année 2009, bisous et bon dimanche !

sylire 02/01/2009 23:15

Tu es très enthousiaste ! Je suis ravie que tu aies passé un si bon moment.