Demain, dès l’aube…

Publié le par Martine

Comme le temps gris et le retour du froid ambiant s'y prêtent. Et aussi parce que plusieurs parmi vous m'ont fait part de leur émotion ressentie également pour ce magnifique poème de Victor Hugo, je vous l'offre aujourd'hui après avoir commencé à l'étudier avec mes "élèves" jeudi matin!

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,

Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne,

Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

 

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,

Sans rien voir au-dehors, sans entendre aucun bruit,

Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,

Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,

Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,

Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe

Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo - 4 octobre 1847

 

Publié dans Poésies et chansons

Commenter cet article

biba24 02/12/2008 21:56

Ce poème est magnifique... et pour Léa et moi cela reste des souvenirs intenses lorsqu'il a fallu qu'elle l'apprenne à l'école primaire ! C'était dur-dur !

anjelica 30/11/2008 22:58

Je ne suis pas très poésies, mais j'aime beaucoup ce texte ainsi que 'le dormeur du Val' et les textes d'Aragon ! 

arlette 29/11/2008 22:12

Poème appris en CM2 et reste toujours en mon coeur !

didime 29/11/2008 20:04

moi osi j'aime bien en mettre sur le blog, cela fait du bien...bizzz à+

Marie-Hélène à Madrid 29/11/2008 18:08

Martine
C'est beauuuuuuuuuu !
Rien à dire de plus. Au fait tu as lu le pyjama a rayures ? car si tu l'as lu et tu as fait le commentaire je l'ai loue. merci me tenir au courant
Besos