Chez les heureux du monde

Publié le par Martine


Voici venu aujourd'hui le moment tant attendu de partager ma participation "de loin" au club Lire et Délires des lectrices blogueuses de la région toulousaine. Le thème proposé "Retour aux sources" constitue déjà une belle motivation et la liste de titres fournie regorgeait d'invitations toutes plus tentantes les unes que les autres!
Pour cause d'un nombre de lectures "à rendre" assez conséquent, je me suis cependant limitée à deux et je m'en vais, dans un premier temps, vous parler de ce roman d'Edith Wharton "Chez les heureux du monde" paru dans la collection L'Imaginaire des éditions Gallimard.
Pour conserver ses entrées dans la haute société new-yorkaise, la ravissante Lily Bart devrait en épouser un membre. Seulement la jeune fille est orpheline, nulle au bridge (ce qui est proprement inadmissible!), sans le sou (si elle ne dit pas, personne n'en saura rien!) mais surtout elle se révèle un peu trop romantique et ose préférer le séduisant Lawrence Selden, avocat de grand talent mais pour l'instant pas reconnu et donc sans aucune richesse, à Percy Gryce qui, s'il possède une immense fortune familiale, n'en demeure pas moins un être quelconque et inintéressant au possible. Entre les deux, le coeur de Lily n'a pas balancé bien longtemps. Et pourtant... Entre l'amour partagé d'un homme et la richesse d'un autre, entre passion et raison, Lily va bien devoir choisir. Vaste question. Entre toutes ses hésitations et interrogations, quel avenir va s'offrir Lily?
A travers une écriture fine et agréable, tantôt élégante, tantôt cinglante, Edith Wharton nous ouvre les portes d'un univers égocentrique au possible, où l'hypocrisie est l'attitude dominante, la seule possible d'ailleurs si on veut y évoluer a minima. Un monde fait de calculs inimaginables, de bassesses les plus sournoises, où la concupiscence des hommes n'a de cesse de rivaliser avec les méchancetés gratuites des femmes. Un monde où, personnellement, je n'aimerais pas vivre, et qui, malgré tout, tente bien cette pauvre Lily, habituée depuis sa naissance à vivre dans l'aisance et sans souci du lendemain, qui souhaite, après un malheureux revers de fortune, retrouver cette opulence mais ne peut se résoudre à en accepter les modalités de fonctionnement.
Alors? Retour aux sources pour Lily? Je vous laisse le soin de le lire...
Pour ma part, je reviens un peu plus tard avec... un secret!



Commenter cet article

dasola 29/05/2009 16:51

Je n'ai pas lu ce roman mais j'ai vu son adaptation au cinéma avec Gillian Anderson dans le rôle principal (si, si, la lieutenant du FBI Scully des X Files). Elle montre qu'elle est une bonne actrice. Pour en revenir à l'histiore, c'est triste et tragique. Cela donne presque le cafard mais c'est vraiment très bien. Bonne fin d'après-midi.

erzébeth 18/11/2008 22:34

Histoire fort tentante ! J'aime l'humour d'E. Wharton, je suis sûre que ce roman-ci pourrait être à mon goût...

zazimuth 16/11/2008 15:04

Voilà un titre qui m'intéresse...

choupynette 16/11/2008 11:44

J'avais adoré le film!!! De Wharton je n'ai lu que Xingu, que j'ai beaucoup apprécié. celui-ci fait partie de ceslivres qu'un film m'a donné envie de lire.

didime 15/11/2008 13:04

A ! l'amour fait faire des choses ???? enfin c'est un suspense jusqu'aux bouts...bon week end et bizzz à+