Ker violette... enfin!

Publié le par Martine

Je vous parle aujourd'hui de ce petit bijou de lecture. Je veux parler de cette belle histoire qu'est "Ker violette" écrite par Karine Fougeray pour les éditions Delphine Montalant.
Une jeune femme d'une trentaine d'années arrive dans un village breton, à la recherche de son cheval. Très mince, blonde, les cheveux presque jaunes, elle entre dans le premier bar venu et y commande un kir-champagne avant de rencontrer Félix, un pêcheur devenu artiste peintre, et de tomber dans ses bras, ivre morte. Elle s'appelle Clara et débarque enfin chez Violette, une septuagénaire propriétaire d'une maison d'hôtes, les Albatros.
Son unique objectif est de retrouver son cheval car, croit-elle, c'est ce qui la sauvera. Son cheval, son ami, son confident... Pourquoi est-ce si important?
Pour comprendre ce besoin impérieux, cet appel au secour, l'auteur nous invite à la rencontre de Clara. Sa naissance dans un foyer heureux, l'arrivée de Clarence... Tout contribue au bonheur, à son bonheur. Clara si jolie, à qui personne ne peut résister. Clara qui grandit, croit découvrir l'amour, tant et tant de fois à se tromper, à passer des bras d'un homme à ceux d'un autre. A chaque fois, elle y croit et se jette dans l'aventure à corps perdu pour souffrir encore et encore au moment de la rupture, inévitable.
Alors elle part à la recherche de celui qui ne l'a jamais déçu. Si elle retrouve son cheval, elle rencontrera l'amour, le vrai, celui qui l'attend forcément quelque part.
Pourquoi cette quête? Pourquoi cette attente? ce besoin d'aimer et d'être aimée en retour. Je ne peux pas vous le dire sans gâcher la magie de ce roman. Vous dire que j'ai aimé cette lecture serait un mensonge. Je ne l'ai pas aimée, je l'ai adorée. Passant d'une page à l'autre, d'un chapitre à un autre avec avidité, avec passion même car l'écriture est belle, sincère, douce ou violente parfois mais toujours limpide. C'est pour ça, c'est comme ça. On ne se pose pas de questions. Ce qui doit être est, tout simplement. On reste sous le charme de cette histoire de mer (mère?), de cheval ami et d'une femme entière et volontaire qui avance malgré tout et sait d'instinct qu'au bout du chemin, sa vie sera belle...
Je ne dirais rien de plus sur ce magnifique roman si ce n'est "lisez-le! Prenez-le comme un cadeau! Vous serez conquis(es)!"

Commenter cet article

delphine 18/07/2008 00:12

"prenez-le comme un cadeau". Oui, je prends votre commentaire comme un cadeau, Martine. Merci pour ce témoignage de lecture, limpide, sincère et touchant. Il me va droit au coeur.

Florinette 12/07/2008 12:34

Je compte bien le lire, surtout après avoir lu et aimé "Elle fait des galettes, c'est toute sa vie" !Bon week-end Martine ! 

zazimuth 11/07/2008 19:09

Ta critique est très tentante...