Le murmure des pierres

Publié le


Voilà un roman qui m'a valu quelques heures d'angoisse terribles et de ne pas trop dormir ces dernières nuits! Mais maintenant que j'en ai terminé avec cette histoire, je me dis que "c'est bien dommage finalement..."
Construit sur fond d'archéologie et de géologie en sept niveaux d'initiation, ce "murmure des pierres" nous happe sans crier gare et nous envoûte à l'insu de notre plein gré! Mais quel délice! quel bonheur! Pour son premier roman publié chez Belfond, Jenni Mills réussit un coup de maître et j'ai hâte maintenant de découvrir ses prochains livres!
Katie est une adolescente renfermée, parlant très peu, et qui n'a pour seul centre d'intérêt que les vieilles pierres ou les fossiles qu'elle recherche avec passion. Tandis que ses amies parlent garçons et produits de beauté, Katie, elle, n'a qu'un rêve: devenir archéologue pour découvrir les origines de l'humanité. Un rêve d'avenir qui se confond parfois avec une quête plus personnelle, celle de ses origines à elle. Car Katie souffre d'une absence primordiale, celle de sa mère qui se serait enfuie avec un autre homme peu de temps après sa naissance...
Mais est-ce bien là la vérité? ou celle que son père, au caractère plus que lunatique passant d'une grande douceur à des colères d'une rare violence, veut à tout prix lui faire croire? On en doute. Surtout lorsque le pire survient...
Quant on retrouve Katie, quelques années plus tard, elle est devenue ingénieur spécialiste des sites miniers et des carrières et se fait désormais appeler Kit. Epanouie, heureuse dans sa vie professionnelle et personnelle, la jeune femme se voit bientôt proposer un poste à Bath, la ville où elle a grandi. Mais est-ce le bon moment pour elle d'y retourner? En acceptant ce travail, ne va-t-elle pas réveiller de vieux démons? Saura-t-elle faire éclater la vérité sur le drame qui a bouleversé son adolescence?
Bien sûr je ne vais pas vous le dire! Juste vous inviter, vous aussi, à vous plonger dans ce roman passionnant et prenant qui nous tient en haleine jusqu'à la dernière ligne.

Commenter cet article

arlette 13/06/2008 22:06

il semble que les ingrédients sont réunis pour me tenter.

nathalie 12/06/2008 13:33

Une jeune fille qui parle peu et qui aime les fossiles, les vieilles pierres... tiens... mais ça me rappelle des souvenirs de jeunesse! ;-) J'allais fouiller pendant des heures la carrière, juste en face de chez nous.  Hop, je note. ;-)

4nne 12/06/2008 11:15

Le genre de roman qui devrait me plaire...Je le rajoute à ma liste des romans de l'été ! ;-))Bizz

MarcaTh 11/06/2008 19:54

Encore un titre que tu sais nous rendre bien tentant!