Bière grenadine

Publié le

Parue dans la collection DoAdo des éditions du Rouergue, cette «Bière grenadine» s’adresse en priorité aux adolescents. Mais il arrive, comme ici, que le sujet traité soit tellement fort que la lecture en devienne alors universelle et qu’un adulte en soit également totalement bouleversé. 
Au début de cette histoire, l’auteur Hélène Vignal nous présente Claire une jeune fille de 17 ans, lycéenne, une vie banale, sans souci particulier. Sauf que… la veille elle a enterrée son meilleur ami, celui que depuis toute petite elle considérait comme son «frère de lait» Yvan.
De flash back en retour sur images, on comprend mieux la souffrance qu’elle endure depuis, non pas six jours, date de l’accident de moto qui a tué Yvan à l’âge de 18 ans, mais depuis six ans, période à laquelle Claire et Yvan ont coupé les ponts, n’osant plus s’adresser la parole depuis que leurs parents ont mis fin à des années d’amitié. Cette souffrance lancinante, Claire la porte en elle, en voulant à son père qui a trompé sa femme avec la meilleure amie de celle-ci, Suzanne mère d’Yvan. Pour elle, à qui on a volé sa douleur de ne plus pouvoir voir Yvan, chez qui les adultes (ses parents et ceux d’Yvan) n’ont pas su accorder d’intérêt à son chagrin et à celui de son «grand frère», la brutalité de ce décès ouvre enfin les portes de la colère, du ressentiment et du vide, ce gouffre dans lequel elle voudrait bien se laisser tomber, se laisser entraîner si seulement elle pouvait…
Avec pudeur, par petites touches, on partage la peine de Claire, ses révoltes, ses questionnements, on a envie de l’accompagner dans son cheminement, de l’aider à traverser cette période de deuil toujours douloureuse et obligatoire et qui finalement par des petits détails souvent insignifiants mais tellement importants nous montrent que, oui, la vie continue et elle vaut d’être vécue.

PS: Je remercie Florinette qui, via son blog, m'a permis de découvrir ce livre et son auteur, Hélène Vignal, et, par là-même, de complèter la liste de mon challenge ABC par la lettre V qui me manquait. Pour mon challenge, je n'ai pas retenu ce titre présenté par Florinette mais "Trop de chance", un autre roman de Hélène Vignal dont je vous reparle très vite!

Commenter cet article

anjelicaa 01/06/2008 18:30

Je l'ai noté en passant chez Florinette mais dimanche dernier il n'était pas dispo à la médiathèque. Affaire à suivre.

Florinette 01/06/2008 16:00

Je suis ravie de voir que nous partageons les mêmes sentiments sur cet émouvant petit livre. "Trop de chance" m'a beaucoup plu également et je compte bien en lire d'autres de l'auteur !!

4nne 01/06/2008 10:15

Ce livre montre combien il faut dire à ses proches qu'on les aime aussitôt qu'on peut le faire ! Par expérience, je sais qu'il est douloureux de garder ses sentiments pour soi... j'essaye maintenant de les exprimer au jour le jour !Ce livre a l'air fabuleux : je le rajoute à ma liste des romans de l'été ! Bizz

nathalie 31/05/2008 21:58

Il m'arrive de lire des romans pour ados, par exemple ceux que mon fils achète pour l'école. C'est souvent très vivant. Parfois même amusant. Bon dimanche, Martine. :-)

nicolbrod39 31/05/2008 19:19

un peu déboussolée en ce moment ... alors j'ai peut-être raté un épisode, mais il me semble qu'il y a longtemps que tu ne nous as pas parlé du livre-voyageur !ou alors, ce n'est plus de ton ressort ? bon we, à bientôt, bises,

Martine 31/05/2008 19:48



@ Nicole : Effectivement Nicole, ça fait longtemps que je n'ai pas parlé du livre voyageur. Il est en ce moment chez Fashion et ne devrait pas tarder à reprendre sa
route!!!
Merci de t'en préoccuper!
Bizzz Martine

@ Sabine: Merci du conseil Sabine. Je connais en effet les romans de Claire Mazard et j'ai même eu le plaisir de la rencontrer lors de notre dernier Salon du livre jeunesse en janvier dernier! Tu
peux aller voir làhttp://www.leslecturesdemartine.com/article-15841779.html
Je t'embrasse.
Martine