Mille soleils splendides

Publié le

Mille-soleils-splendides.jpg Voici un superbe roman que j'ai lu il y a déjà quelques semaines mais j’ai eu besoin d’un peu de temps pour le «digérer» et pouvoir en parler en toute sincérité. Son titre pourrait laisser penser que je vous offre un peu de chaleur sous le froid glacial qui règne actuellement. Mais ce n'est pas le cas, hélas! Il s'agit plutôt ici d'une simple leçon de courage. Mais quel courage!...
Mariam est une jeune femme afghane que sa famille a forcée à épouser Rashid qui a 30 ans de plus qu’elle. Pour ajouter à son malheur et malgré l’insistance de son mari, que cette incapacité à procréer rend de plus en plus violent, la jeune femme ne parvient pas à tomber enceinte et, pour cause, à donner à Rashid le fils qu’il attend. Comme la loi de son pays le lui permet, celui-ci installe alors chez lui la toute jeune Laïla, 14 ans à peine, qui, elle, va donner naissance à la petite Aziza. 
Si la jalousie l’aveugle dans un premier temps, Mariam comprend très vite que Laïla est, tout comme elle, victime de la violence et de la misogynie de Rashid. Un lien très fort va les réunir et, ensemble, elles vont tenter de fuir, cet homme d’abord, mais aussi leur pays, l’Afghanistan, et surtout leur ville Kaboul "celle qui dissimulait autrefois derrière ses murs "mille soleils splendides."
Ce roman absolument bouleversant publié chez Belfond est l’œuvre de Khaled Hosseini, l’auteur du succès international «les Cerfs-volants de Kaboul» qui doit sortir au cinéma en cette fin d’année. Avec un indéniable talent de conteur, Khaled Hosseini nous fait vivre, de l’intérieur, les destins croisés de ces deux femmes, symboles de milliers d’Afghanes sacrifiées sur l’autel de la tradition et leur lutte pour sortir de ce système d’autant plus pervers qu’il appuie ses fondements sur la religion et sa parole sacrée. Sur une période couvrant une trentaine d’années, c’est aussi toute l’histoire de ce pays dévasté par l’invasion soviétique, les guerres civiles incessantes et le régime taliban qui nous est ici racontée.
Une belle leçon de courage et, je pense, une bonne idée cadeau en cette période de l'année! ;o)

Commenter cet article

citron vert 02/02/2008 19:17

J'ai lu les cerfs-volants de Kaboul C'est très émouvant et plutôt poignant même et celui-là encore plus pour nous les femmes peut-être ?

SYLFAN 16/12/2007 23:20

Hello MARTINEBien résumé : tentant à lire .... mais j'ai déjà une pile de livres en retard.... depuis longtemps, je m'endors sur mon livre après quelques pages seulement ! Hélas.... D'ailleurs, là JULES regarde le 2è film, eh bien, je vais en profiter pour lire dans mon lit... comme ça il ne râlera pas !bonne nuitbiz