Sam et Watson préfèrent la paix

Publié le par Martine

Sam et Watson préfèrent la paix

C'est une bien jolie collection que celle que Ghislaine Dulier pour le texte et Bérangère Delaporte pour les illustrations cosignent pour les éditions P'tit Glénat avec "Sam et Watson".

Sam, petit garçon curieux de tout, de tout ce qui se passe, tout ce qui l'étonne, tout ce qui le questionne. Et Watson, son chat, tout gris, malin, qui connait les réponses aux interrogations que se pose Sam et qui lui répond par des démonstrations claires et d'une belle logique.

Ces deux petits personnages, Ghislaine Dulier nous les a présentés lundi dernier après-midi lors de la journée de rentrée des auteurs en Auvergne Rhône-Alpes. Si elle a davantage insisté sur celui-ci, le dernier paru "Sam et Watson préfèrent la paix", elle a aussi longuement évoqué toute la collection auprès de Danielle Maurel, journaliste critique littéraire, qui animait cette journée.

Dans ce nouvel album, Sam s'interroge. Pourquoi est-on méchant? pourquoi les méchants sont méchants? Pourquoi les méchants font-ils la guerre? Surtout, peut-on se réconcilier avec un méchant? Et avec quelqu'un qui a été méchant avec nous? Et Watson lui explique comment il est possible d'aller au-delà, en étant d'abord bien dans sa tête et dans son coeur, en essayant d'écouter ce que l'autre veut nous dire avant de se laisser submerger par la colère et la méchanceté. Des qualités essentielles mais pas faciles à adopter. Les "dérapages" sont toujours possibles, et parfois nécessaires, et peuvent se contrôler par une franche explication. Surtout entre copains! 

J'ai beaucoup apprécié cette présentation et les mots simples qu'a employés Ghislaine Dulier pour nous parler de cette collection bien utile pour aborder diverses situations de la vie de tous les jours avec nos chères têtes blondes. En particulier pour bénéficier de la sagesse et de l'esprit philosophe de Watson, qui nous fait bien (trop?) défaut à nous, adultes sensés les avoir acquis.

Dans la même collection, j'ai lu "Sam et Watson ont du courage" pour parler avec les enfants de la peur et de cette étrange et unique qualité qu'il faut pour parvenir à la dompter ou à la dépasser, ce fameux courage qu'on nous souhaite à longueur de temps!

Sam et Watson préfèrent la paix

Commenter cet article