Lili et la louve

Publié le par Martine

Lili et la louve

Lili est née et a grandi dans la vallée au côté de ses parents, son père, Pedro, guide de haute montagne, sa mère, Lola, bergère, et de sa chienne, Neige. Une vie remplie de joies simples et de petits bonheurs. 

Le jour de ses 7 ans, ses parents lui offrent son baptême de parapente. Un voyage dans les airs que la fillette effectue avec son père. Et c'est là, pendant le vol, alors que tous deux croisent un vol de milans surpris de croiser Lili, si haut dans le ciel. la petite fille se rend compte qu'elle comprend ce que disent les oiseaux! Aussi, dès qu'elle repose les pieds sur terre, elle s'en va vite partager ce beau secret avec Neige! Elle comprend désormais le langage des animaux et peut parler avec eux!

Quelques temps plus tard, alors que son père est reparti en haute montagne, et qu'elle se promène avec Neige, Lili croise Caramelle, l'ourse, qui leur fait part de la présence d'une louve dans les parages. Une louve visiblement affamée! Aussitôt, Lili prévient sa mère qui doit alors prendre toutes les précautions nécessaires pour protéger ses brebis dans sa bergerie. 

Mais si, finalement, la louve affamée n'était pas celle dont Lili, Neige et Lola se méfient? Si, au contraire, il suffisait d'un rien, d'une toute petite attention, pour que ce que toutes les trois appréhendent ne se produise pas?... Parfois, il suffit d'un mot, d'un regard, d'un geste pour changer le cours des choses ...

Voilà encore un très bel album paru chez Grasset Jeunesse sous la plume tendre et complice d'Elise Fontenaille magnifiquement servi par les illustrations tout en douceur d'Alice Bohl. Une belle histoire pour parler de tolérance, de respect, d'écoute et d'attention avec les jeunes lecteurs. L'histoire est belle, simple et sent bon l'authenticité. Et les illustrations, rendues plus douces encore par leurs couleurs pastels sont tout simplement sublimes! Je suis véritablement tombée sous le charme de ce superbe album et je suis convaincue de ne pas rester la seule! 

 

 

Commenter cet article