Il ladro onesto

Publié le par Martine

Il ladro onesto

En cette nouvelle semaine qui commence (et qui sera très certainement propice à de belles lectures, vu son nombre de jours de repos!), je ne résiste pas au plaisir de partager cette nouvelle très bonne nouvelle d'Andrea Camilleri publié dans le recueil "Morte in mare aperto e altre indagini del giovane Montalbano", histoire de faire d'une pierre deux coups en participant à la fois à La bonne nouvelle du lundi et au Mois italien.

Les enquêtes de Montalbano, j'en suis fan et encore plus, peut-être, quand je les lis dans leur version originale italienne. J'en savoure chaque nuance, chaque subtilité, chaque passage avec délice, appréciant ce dialecte sicilien mêlé à de l'italien, qui signe l'écriture unique d'Andrea Camilleri, et à qui les traductions de Serge Quadruppani, aussi excellentes soient-elles, ne rendent pas tout à fait toute son authenticité.

Depuis quelques temps, tous les deux ou trois jours, quelqu'un vient déposer plainte au commissariat de Vigata, pour un vol de 1000 lires, 1500 lires ou simplement 500 lires, toujours un compte rond et le voleur ne semblant prendre que la somme qui lui est nécessaire. Bien sûr le commissaire Montalbano et son fidèle inspecteur Fazio sont intrigués. Pourquoi ce voleur ne prend-il pas toute la somme trouvée dans les porte-monnaies, porte-feuilles ou sacs de ses victimes?

Il semble bien dès lors que ce voleur-ci ne cherche pas à "dépouiller" les habitants de Vigata mais à prendre seulement les sommes dont il a besoin à ce moment précis. Mais pourquoi? 

Mettant en place un système de surveillance sur le secteur de résidence des victimes, Montalbano finit par identifier un coupable... qui plaide coupable avec sincérité et honnêteté justement! Mais les vols ne cessent pas pour autant. Alors quand "le voleur honnête" (Il ladro onesto) se manifeste directement chez le commissaire, celui-ci comprend qu'il y a quelque chose de plus important derrière cette affaire que ces quelques larcins. Et en effet...

Cette nouvelle a été reprise dans une enquête du jeune Montalbano, interprété par Michele Riondino, diffusée en ce début d'année sur la télé italienne, la RAI. 

 

 

Il ladro onesto
Il ladro onesto

Commenter cet article

Manika 22/05/2017 18:41

Ha tu sais nous tenir en haleine toi ...

Martine 23/05/2017 07:42

;-)