I racconti di Nené

Publié le par Martine

I racconti di Nené

En cette journée dédiée aux îles italiennes, la Sardaigne et la Sicile, dans le cadre du mois italien, je ne pouvais faire autrement que de vous parler de celui que tous les Italiens appellent le "Maestro" : Andrea Camilleri.

Né en 1925 à Porto Empedocle en Sicile, Andrea Camilleri est le "père" de mon cher commissaire Salvo Montalbano mais également un écrivain hors pair, à l'écriture savoureuse, qui sait nous parler de son île natale comme personne!

Et justement, dans ce recueil de textes courts "I racconti di Nené", il se livre en toute confiance et générosité afin de permettre à ses lecteurs de faire plus amplement sa connaissance.

Né sous l'Italie fasciste de Mussolini, Andrea-Nené a longtemps cru que ce régime politique était la norme, n'aspirant d'ailleurs qu'à grandir suffisamment vite pour avoir l'âge de partir pour l'Afrique italienne comme volontaire. Ce qu'il n'a pas fait bien évidemment, la maturité (et Luigi Pirandello) lui ayant ouvert les yeux.

Cette anecdote est la première confiée par Andrea Camilleri dans ce recueil de souvenirs et de confidences. Il nous en livre encore bien d'autres sur le choix de ses études, son goût pour la linguistique, son attirance pour le théâtre, ses premiers pas de scénariste puis de metteur en scène, comment il en est venu à écrire son premier roman... 

En parallèle il se confie sur son engagement dans les Jeunesses communistes italiennes. il évoque ses rencontres avec des personnalités du monde du cinéma, du spectacle, de la musique et de la littérature. Et tout ça, avec cet humour qui ne le quitte jamais, cette faconde qu'il cultive à merveille, cette autodérision qu'il sait si bien manier.

Bref, je me suis vraiment régalée à lire tous ces petits textes apportés en réponses lors d'une interview réalisée par Francesco Anzalone en 2006 et rassemblés ainsi par les éditions Melampo

Si je vous dis qu'en plus j'ai lu ce recueil dans sa version originale, cet italien-sicilien unique à Camilleri, vous aurez compris quel fut mon bonheur à cette lecture.

I racconti di Nené
I racconti di Nené
I racconti di Nené

Commenter cet article