Le tambour des larmes

Publié le par Martine

Le tambour des larmes

Au risque de me répéter, ce quatrième roman lu pour le Prix littéraire La Passerelle, "Le tambour des larmes" de Beyrouk, paru aux éditions Elysad, fait encore partie de ces histoires qui nous touchent, nous émeuvent et nous bouleversent. 

Ce roman, c'est l'histoire d'une femme, d'une quête et d'un combat. 

L'histoire d'une femme, Rayhana, jeune Mauritanienne, vivant dans une tribu reculée, qui n'aura pas assez de sa vie pour payer le prix d'une brève liaison. Car de ce petit aperçu du bonheur, Raihanna connait les affres d'une grossesse qui doit rester secrète, d'un accouchement en cachette et, surtout, de l'enlèvement immédiat de son bébé, sans l'avoir vu, sans avoir pu le prendre dans ses bras une seule seconde.

Cette quête, c'est celle que Raihana va mener pendant des années pour retrouver ce bien précieux, cet enfant, ce fils né de ses entrailles et qu'elle appelle de toutes ses forces.

Ce combat, c'est celui que la jeune fille, mariée de force, va s'imposer, contrainte de s'enfuir vers la ville la plus proche (mais suffisamment éloignée de sa tribu quand même) pour cacher une honte qu'elle n'éprouve pas, ou si peu, et où elle espère retrouver son fils. Dans cette fuite (et comme pour garder un lien avec son enfance, avec sa vie d'avant, et en même temps punir également ceux, les hommes et les femmes, qui ont brisé sa vie au seul nom d'un honneur dépassé), Raihana a emporté le tambour sacré de sa tribu. 

Le moins que je puisse dire, c'est qu'avec cette lecture, je suis vraiment sortie de ma zone de confort habituelle. Outre ce récit qui m'a réellement passionnée, c'est tout un univers nouveau que j'ai découvert. Des comportements et des traditions qui n'ont plus lieu d'être et qui pourtant sont encore pratique courante dans ces coins reculés d'Afrique. La vengeance omniprésente tant du côté de Raihana (bien compréhensible à mes yeux) mais aussi du côté des hommes de sa tribu envers qui la jeune femme a commis une véritable crime de lèse-majesté en volant le tambour sacré. 

Et puis il y a aussi toute la découverte liée à cette épopée, les rencontres inattendues que Raihana va faire en ville, des raisonnements nouveaux pour elle et qui contiennent un petit côté rétro déjà pour nous. 

Une lecture bouleversante que je suis heureuse d'avoir faite grâce aux bibliothécaires de ma médiathèque La Passerelle. Je les en remercie.

 

Le tambour des larmes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Manika 08/04/2017 13:33

Que de belles lectures pour toi en ce moment !

Martine 09/04/2017 10:15

Et ça continue!!! :-) Bon dimanche, Manika!