Rencontre avec Antoine Choplin

Publié le par Martine

Rencontre avec Antoine Choplin

Ce jeudi 16 mars, à 18 heures, à ma médiathèque La Passerelle, je vais avoir le plaisir de rencontrer l'écrivain Antoine Choplin.

Comme à chaque fois, pour moi, cette rencontre va me permettre de découvrir l'univers particulier d'un auteur. Pourquoi écrit-il? Est-ce une nécessité? Où et comment trouve-t-il les sujets de ses romans? Comment écrit-il? A-t-il des rituels d'écriture?... Bref! Comment devient-on écrivain?

Pour moi, une rencontre avec un écrivain passe en priorité par l'univers de ses romans. C'est d'abord une rencontre physique avec "l'objet" livre (d'où mon besoin quasi charnel avec le livre papier qui ne pourra jamais être remplacé par les livres numériques, c'est sûr!). C'est un regard attiré par une couverture, un titre, avant même le nom de l'auteur. Puis c'est le fait de prendre en mains le livre, le soupeser, le caresser, le retourner, lire sa quatrième de couv'. Parfois la rencontre s'arrête là. Le titre ne correspond pas à son résumé. Je passe mon chemin.

Mais, le plus souvent, c'est l'étincelle! LE roman que je souhaite lire à ce moment-là ou que je sais vouloir lire à un moment ou à un autre parce que ce roman est fait pour moi.

Alors comment ce miracle peut-il se produire aussi souvent? Qu'y a-t-il? Qu'est-ce qui crée vraiment cette étincelle, cette petite flamme qui va, je le sais, m'apporter de la joie, du plaisir, d bonheur, me faire rire, m'émouvoir, m'aider à vivre tout simplement?

C'est ce que j'espère découvrir en assistant aux rencontres réelles avec des écrivains. Jusqu'à présent, aucun ne m'a apporté de réponse catégorique, mais des pistes de réflexion, des suggestions, une porte ouverte sur de nouvelles lectures pour que ce charme et cette curiosité vers l'autre, vers son univers continuent d'agir et d'opérer...

Commenter cet article

Binchy 16/03/2017 08:35

C'est tout-à-fait ce que je ressens Martine. Pourquoi tel livre nous accroche vraiment plus qu'un autre ? Pourquoi se trouve t'il là, à un moment où nous avons besoin de le lire. Lire pour avancer, pour apprendre, comprendre, nous aider à vivre tout simplement.
Pour moi également, la lecture numérique ne remplacera jamais le livre papier et heureusement. J'aime tellement compulser les ouvrages, leur odeur, etc...
Bonne soirée à La Passerelle mais avant tout bonne journée et bonne lecture.
Je t'embrasse très fort.
Bernadette.
P.S. : J'ai beaucoup de retard dans mes visites mais je regarde tous les titres des livres dont tu parles.

Martine 18/03/2017 09:52

C'est une approche de la lecture que nous partageons, très chère Bernadette, et j'en suis très heureuse! Je t'embrasse très fort