La fille dans le brouillard

Publié le par Martine

La fille dans le brouillard

Le thème du jour pour le mois italien d'Eimelle porte sur le polar, le "gialli" (jaune) en Italie. Un thème facile pour moi qui, depuis un peu plus d'un an à présent, baigne dans la littérature italienne et en particulier dans ce genre littéraire passionnant. En témoignent mes divers "coups de foudre" commissariesques! 

Et justement, aujourd'hui, j'ai eu envie d'aller un peu à contre-courant et de vous parler du dernier roman de Donato Carrisi "La fille dans le brouillard", paru chez Calmann-lévy, et il se trouve que, par le plus grand des hasards, c'est aussi le roman que nous présente Eimelle ici.

Dans un petit village des Alpes italiennes, Anna Lou, une jeune femme sans histoires, disparaît la veille de Noël. Au vu de la personnalité de la jeune femme, l'hypothèse de la fugue est vite écartée en faveur de celle d'un enlèvement. Mais qui pourrait avoir commis un tel acte? Et pourquoi aucune rançon n'est-elle réclamée? L'enquête piétine et la police locale est amenée à faire appel au commissaire des commissaires, le fameux commandant Vogel dont la réputation n'est plus à faire et qui traîne derrière lui et chacune des affaires dont il s'occupe, avec succès, une horde de journalistes de tous bords.

On pourrait alors penser que cette enquête sera vite résolue. Mais c'est compter sans le talent d'écrivain de Donato Carrisi et son imagination diabolique. 

En effet, pas plus que ses confrères locaux, Vogel ne parvient à trouver qui a pu enlever Anna Lou. Le commandant, dont chaque fait et geste est longuement rapporté, analysé, commenté dans les médias nationaux, commence à craindre pour sa réputation. Alors qu'importe! Puisqu'il ne trouve pas le vrai coupable, Vogel va en fabriquer un. Facile, pour lui, de falsifier des preuves, d'orienter les témoignages, de faire converger les soupçons vers celui qu'il a choisi : le professeur de l'école du village, respecté de tous, qui se retrouve très vite confronté à la vindicte populaire et dont la vie bascule ainsi dans l'horreur.

Accusé, jugé coupable, le professeur est incarcéré, loin de tout, de sa famille. Il a tout perdu. Enfin... presque. Parce qu'il lui reste une chose. Fragile, certes. Mais à laquelle il s'accroche. Désespérément. La vengeance. A son tour, maintenant, de régler son compte à Vogel. Lui, du fond de sa cellule, il a du temps et comme chacun sait, la vengeance est un plat qui se mange froid...

Je ne vais pas vous dire que j'ai aimé ce roman, je l'ai adoré. Dès les premières pages, je me suis laissée prendre, happée par le sujet bien sûr, mais aussi par l'écriture, le style, le rythme que lui impose Donato Carrisi. Les rebondissements, les coups du sort, les revers de fortune s'enchaînent les uns aux autres et ne nous laissent pas le temps de souffler. D'ailleurs, un conseil, n'en commencez pas la lecture le soir, vous y passerez la nuit! Comme moi. 

Ce qui a sans doute primé encore sur l'intérêt et le plaisir de lecture éprouvés, c'est aussi l'analyse des médias et la force qu'ils détiennent, que nous présente Donato Carrisi. Comment par le simple pouvoir des mots, d'un article, d'un reportage, ceux-ci imprègnent les esprits et nous manipulent. Qu'importe alors si des vies s'en trouvent brisées, l'audimat, l'attention, sont captés et nous rendent captifs. 

"La fille dans le brouillard" un roman policier de Donato Carrisi dont je vous recommande la lecture et que je compte aussi pour le challenge Polars et thrillers de Sharon.

La fille dans le brouillard
La fille dans le brouillard
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

florence 15/10/2016 21:22

Je n'ai encore jamais lu cet auteur qui pourtant me tente beaucoup. Dès que j'en aurai l'occasion, je commencerai par ce titre !

Martine 16/10/2016 10:10

D'avance je t'en souhaite une belle lecture! Merci Florence!

Philippe D 15/10/2016 20:59

Un auteur que je connais, mais que je n'ai pas encore lu. Ça viendra !
Bon dimanche.

Martine 16/10/2016 10:11

J'en suis sûre! Il est trop talentueux! Merci Philippe et bon dimanche aussi

Manika 15/10/2016 11:46

Jamais déçu avec cet auteur ...; il est dans ma PAL !

Martine 15/10/2016 11:54

Très bonne lecture à toi! :-)

eimelle 15/10/2016 11:09

coup de coeur partagé!

Martine 15/10/2016 11:11

Tout à fait! :-)