Femmes

Publié le par Martine

Femmes

Ce recueil de 39 textes, je vous en ai parlé quand je l'ai acheté dans sa version originale "Donne" et, lorsque j'ai su que la chaîne de télévision italienne Rai Uno tournait puis allait diffuser dix petits épisodes adaptés de ces portraits féminins, j'ai eu envie de le relire, en français cette fois, histoire de me conforter dans ma bonne compréhension de ces textes. Ce qui fut bel et bien le cas!

La Rai Uno ayant diffusé ses dix épisodes de 10 minutes chacun, entre le 30 août et le 10 septembre derniers (cinq épisodes par semaine du mardi au samedi, que je viens de voir en différé), je peux aujourd'hui vous parler de ce recueil "Femmes" d'Andrea Camilleri, paru en mars dernier chez Fayard dans son excellente traduction française signée Dominique Vittoz.

Ces femmes dont celui que tous les Italiens appellent le Maestro, le Maïtre, de l'autre côté des Alpes, ce sont celles qui ont plus ou moins marqué la vie d'Andrea Camilleri. Que celles-ci aient réellement existé ou pas...

Classées par ordre alphabétique de leurs prénoms, chacune, à sa manière, a laissé une trace, une émotion particulière, un souvenir que le Maestro nous conte avec sa faconde et sa bonhomie habituelles. Car si j'ai pu vraiment apprécier le talent de conteur d'Andrea Camilleri, dans le recueil original italo-sicilien, l'auteur n'hésitant pas à employer le sicilien familial et le dialecte de l'île pour conforter l'authenticité de ses récits, j'en ai retrouvé avec plaisir toutes les intentions, les nuances et les subtilités dans cette version française. Ce qui, je le répète, est tout à l'honneur de la traduction.

Cette saveur, cette innocence ou cette réalité parfois dure et cruelle (mais créée par la situation ou les événements) se retrouvent également bien dans les dix portraits sélectionnés par la télévision italienne portés par la voix off du narrateur conteur. Car Camilleri possède ce don particulier de savoir conter, nous raconter des histoires. D'ailleurs si ces récits souvenirs commençaient par "Il était une fois...", je n'en serais vraiment pas étonnée.

Un très bon ouvrage que ces souvenirs de "Femmes" égrainés ici, où les émotions, les sentiments et aussi l'Histoire de l'Italie se mêlent en toute harmonie.

Je compte ce recueil pour le thème du mois du challenge Il viaggio d'Eimelle et je profite de ce billet pour vous inviter à regarder en replay sur France 3 l'excellente émission Des racines et des ailes diffusée hier soir sur "Des lacs de Savoie aux lacs italiens". Magnifique!

Femmes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Manika 22/09/2016 16:02

Je préfèrerai sans doute ce recueil aux polars de cet auteur dans lesquels je n'arrive pas à entrer !

Martine 23/09/2016 08:07

Il a surtout l'avantage de se lire quand on veut, comme on veut, du fait de ses 39 entrées!
Dommage our ses autres romans!... Moi, je suis une inconditionnelle de Camilleri (mais tu le sais déjà :-)