Rocco va in vacanza

Publié le par Martine

Rocco va in vacanza

Deuxième e.book acheté grâce à l'offre Sellerio, celui-ci m'a interpellée par son titre d'abord puis pour le plaisir de retrouver le vice-questeur Rocco Schiavone (le Montalbano d'Aoste, comme il est surnommé en Italie. Ce qui est, en soi, un très beau compliment!)

Cette nouvelle "Rocco va in vacanza" est également présente dans le recueil "Vacanze in giallo" édité par Sellerio et dans lequel l'auteur Antonio Manzini côtoie Alicia Gimenez-Bartlett, Marco Malvaldi, Francesco Recami, Alessandro Robecchi et Gaëtano Savatteri, autant d'auteurs que j'ai très envie de connaître à présent!

A Rome, le vice-questeur Rocco Schiavone vient d'apprendre qu'il est muté à Aoste dès l'automne suivant. Ce qui ne lui plait guère voire même pas du tout, n'ayant absolument aucune envie de "s'exiler" dans cette région où il fait toujours froid et où il fait nuit à partir de 15 heures!!!! C'est pourquoi, avant cette future installation, il décide de s'octroyer quelques jours de vacances en France pour en apprécier pleinement la chaleur et le soleil de notre belle Provence. Mais, bien sûr, tout ne va pas aller de soi...

A l'aéroport de Rome déjà, Rocco regarde d'un air désabusé la longue file d'attente qui s'allonge devant le guichet d'embarquement alors que son vol n'a pas encore été annoncé! Pour patienter, il décide alors de s'offrir un café ... si on veut bien le lui servir. Quand, enfin, il rejoint sa place dans l'avion, il doit d'abord parvenir à caser sa grande corpulence à sa place, puis supporter l'activité stressante de sa voisine qui vérifie que tout est en place et en bon état de fonctionnement ... au moins quatre fois de suite! Mais ce n'est pas tout.

L'avion, prêt à décoller, s'élance sur la piste, puis recule... à plusieurs reprises, décalant d'autant le décollage. Les passagers s'interrogent, demandent des explications au personnel naviguant sans succès, commencent à s'agiter, à s'énerver jusqu'à ce que montent à bord un vice-secrétaire d'état et son sous-fifre et là... rien ne va plus! L'émeute menace d'éclater et Rocco va avoir fort à faire car, évidemment, il s'en mêle, et, évidemment, entre les deux camps, son cœur balance!...

Voici une lecture plaisante, jaune (noire pour nous) dans le suspense rondement mené, la tension progressive parfaitement maîtrisée et l'intervention nécessaire de la police de l'air.

Mais cette lecture est aussi une nouvelle, avec une chute inattendue, un sens du rythme aiguisé et surtout un humour omniprésent qui dédramatise tout, montre à merveille le ridicule de certaines situations et l'attitude hautaine et, ici, arrogante que peuvent avoir certains de nos hommes politiques. Une lecture très plaisante dans laquelle le sentiment de retrouver un ami est renforcé. Et la question lancinante qui demeure : finalement, Rocco part en vacances... ou pas?

Je compte cette lecture pour le challenge Il Viaggio d'Eimelle et pour celui de Sharon Polars et Thrillers.

Rocco va in vacanza
Rocco va in vacanza
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article