Sur la route de ses rêves

Publié le par Martine

Sur la route de ses rêves

Voici un roman qui fait du bien. Un roman qui nous distrait, nous instruit et nous émeut. Ce roman "Sur la route de ses rêves", c'est Marie-Laure Bigand qui le signe pour les éditions Il était un bouquin. Et j'en suis absolument ravie!

Ce roman commence par une lettre, la promesse d'une femme déjà âgée de faire quelque chose, avant de mourir, pour quelqu'un de bien plus jeune, quelqu'un qui lui est proche mais qu'elle n'a pas pris le temps de connaître, une personne à qui, en ce 2 janvier 2004, elle décide d'écrire comme on jette une bouteille à la mer. Ecrire quoi, pourquoi, on ne le sait pas bien sûr mais cette entrée en matière nous laisse de suite pressentir une belle histoire, faite de partages et de beaucoup d'émotions.

Et cela commence fort car dès le premier chapitre, l'auteur nous met en présence de Cyril, la trentaine, toujours célibataire, et ouvrier sur des chantiers. Et c'est sur l'un d'eux justement qu'il découvre une vieille valise, bien fermée et destinée à une certaine Gabrielle. Persuadée qu'il s'agit là d'une vieille dame qui sera sûrement heureuse de retrouver ce bagage, Cyril décide d'aller rapporter cette valise à sa destinataire en Normandie. Et là, surprise! Loin d'être une gentille mamie, Gabrielle se révèle être une jeune femme charmante et menant une existence simple de correctrice de romans, intriguée elle aussi par cette valise et surtout par le fait qu'elle lui soit destinée. Et encore plus quand elle découvre à l'intérieur un cahier signé par sa grand-mère dont elle n'avait pratiquement jamais entendu parler et quelques objets en lien avec le travail de la confection de chapeaux et le métier de modiste.

Rythmé par le récit de sa vie que la vieille dame conte à sa petite-fille Gabrielle, alternant avec la relation qui s'installe et grandit entre cette dernière et Cyril, ce roman nous ouvre les portes d'un univers (inconnu pour moi) tout en délicatesse et beauté, celui de la confection, du dessin à la réalisation de chapeaux comme les dames en portaient encore il y a quelques décennies, nous fait découvrir cette magnifique région du Contentin (que, là encore, je ne connais pas) et nous offre, en prime, une belle histoire d'amour! Mon côté romantique ne pouvait alors qu'être séduite et émue!

Surtout que cette merveilleuse histoire, empreinte de nostalgie, d'un temps passé qui ne reviendra plus, de douceur, de petites et grandes attentions, et aussi de réalités actuelles, cette histoire troublante, Marie-Laure Bigand nous la conte avec toute la délicatesse d'écriture qui est la sienne, une sensibilité évidente mise en mots, une pudeur bienvenue et salvatrice et surtout son beau talent de narratrice nous emmenant là où elle le souhaite, en toute simplicité et limpidité. Pas de faux-semblants, aucun atermoiement, et surtout pas de sensiblerie extrême et mal venue. Mais des mots qui nous portent et nous emportent, nous font voyager et rêver, et qui nous touchent.

Une belle histoire, une merveilleuse lecture, c'est ce que m'a offert Marie-Laure Bigand "Sur la route de ses rêves" et j'en redemande. Et je l'en remercie.

Commenter cet article

Manika 06/06/2016 18:56

J'aime beaucoup ces romans qui mélangent les générations.

Martine 08/06/2016 08:42

Alors celui-ci devrait te plaire! Merci Manika

Binchy 06/06/2016 10:40

Là, tu me fais rêver Martine, tu me donnes vraiment envie de lire ce livre... ! Nous en avons tellement tous besoin ! Je le note et là, je pense qu'il va encore passer en priorité par rapport à ceux qui attendent déjà dans ma PAL...!
Quelle belle et excellente chronique !
Je te souhaite une agréable semaine et je t'embrasse très TRES FORT.
Bernadette.
P.S. : Un ouvrage que tu aurais pû nous présenter lors de l'apéritif littéraire de jeudi à la librairie Passerelles de Vienne mais je comprends entièrement que tu es des contretemps, tu es tellement sollicitée. Je t'embrasse encore très fort.

Martine 08/06/2016 08:42

Merci encore et toujours pour ton enthousiasme qui me fait chaud au coeur, chère Bernadette! Et surtout MERCI pour tous tes partages! C'est clair que j'aurais pu le présenter demain soir mais hélas... Je t'embrasse très fort et te souhaite un très bon mercredi!

Pahi 06/06/2016 08:29

Eh bien, moi je rêve de lire ce livre.... bientôt ! :)
Merci, Martine, et gros bisous.

Martine 08/06/2016 08:40

Coucou ma chère Denise! Alors je te souhaite de réaliser ton rêve... bientôt!!! Gros bisous