Le grand marin

Publié le par Martine

Le grand marin

Chaque fois que j'entends parler d'un roman avec enthousiasme, voire bien davantage, j'ai à la fois très envie de le lire et la crainte de ne pas l'apprécier autant que les autres, de passer à côté, tout simplement d'être "à la marge". Ce roman, le premier, que Catherine Poulain publie aux éditions de l'Olivier, tout le monde ou presque l'a lu et l'a aimé. D'où mon souhait ardent de découvrir, moi aussi, cette histoire, renforcé encore par ma "rencontre" télévisuelle avec Catherine Poulain lors de son passage à La Grande Librairie de François Busnel sur France 5 où j'ai découvert une frêle jeune femme, passionnée et passionnante!

Un des premiers titres à figurer parmi les 68 premières fois de Charlotte, Nicole et Églantine, je l'ai donc réservé à ma médiathèque et, me trouvant alors au quatrième rang, j'ai eu le temps de patienter avant de l'avoir enfin entre mes mains et, du coup, à commencer à hésiter, à l'approcher, à le sentir, à le caresser jusqu'à finir par l'ouvrir et ... partir!

Oui, partir. Car c'est exactement ce que j'ai ressenti à cette lecture, face à cette écriture impressionnante, magique, terriblement humaine, réaliste, authentique, forte, émouvante et portée par une volonté incroyable et un espoir omniprésent même, et peut-être encore davantage, aux moments où l'on pense qu'il n'y en a plus, qu'il est trop tard, que c'est fini.

Lili a un rêve; Celui d'embarquer sur un de ces bateaux de pêche sur lequel n'officient que des hommes. Un rêve un peu fou, extravagant, mais qu'elle porte en elle depuis des années, et qu'elle réalise dans ce port d'Alaska où elle est enfin acceptée à bord.

Mais ce voyage n'a rien d'agrément. Sur ce bateau, il faut vite trouver sa place, s'affirmer, travailler, forcer et ne pas montrer de signes de faiblesse. Au côté de ces hommes, marins aguerris, Lili fait preuve d'une volonté imparable, sert les dents, coûte que coûte. Elle y est, elle y est bien et elle le montre. Cette vie à bord est terrible. Mais peu à peu la jeune femme force le respect. Sur mer, comme sur terre lors des inévitables escales. Mais un nouveau défi se présente lorsqu'elle rencontre celui que tous appellent "le Grand Marin". Face à cet homme sincère et "brut de décoffrage", Lili vacille. Cet homme l'émeut. Et elle tombe amoureuse... Mais l'amour a-t-il une place à bord, en mer, dans cet univers très masculin, hyper viril ? Le Grand Marin répondra-t-il enfin aux attentes de Lili?

Porté par cette écriture extraordinaire, sensible, délicate et d'une force inouïe, ce roman nous fait voyager, nous emporte à la suite de Lili, nous fait vivre cette aventure au plus près, nous offre un dépaysement complet, nous fait découvrir des paysages grandioses, et on a bien du mal à revenir sur terre, à reprendre notre petite vie tranquille. Une histoire magnifique, une aventure hors normes, c'est tout cela et beaucoup, beaucoup plus que nous offre Catherine Poulain. Et, pour moi, un énorme coup de cœur et la joie de partager l'enthousiasme général.

Le grand marin

Commenter cet article

Noukette 24/06/2016 20:13

Bizarrement ce roman continue de ne pas me tenter plus que ça... Pas sûre d'y trouver mon compte...

Binchy 23/06/2016 16:13

http://binchy.canalblog.com/archives/2016/02/14/33368728.html
Cet ouvrage nous a été présenté par Lise-Marie de la librairie Passerelles de Vienne, lors de l'apéritif littéraire du mois de février.
Quand je lis ta chronique, je revois Lise-Marie nous parler avec passion de ce roman. Exactement le même ressenti que toi !
Je ne l'ai pas encore lu tout simplement parce que, comme Pahi, je ne sais plus par quel livre commencer... A vrai dire, je l'ai noté, mais ne l'ai pas encore. J'ai tellement à lire encore... ma PAL déborde vraiment !
Mais... je le lirai dès sa sortie en poche.
Je te souhaite une agréable fin de journée Martine et je t'embrasse très fort.
Bernadette.

Martine 25/06/2016 14:59

Bonnes lectures et très bon week-end, Bernadette! Gros bisous

Binchy 25/06/2016 10:29

Oui, je sais Martine mais là, je "cale" un peu car tous ceux qui sont dans ma PAL sont également à lire en priorité... ! Dur dur ! Mais que du bonheur de lecture en perspective encore. Là, il faut vraiment que je m'y mette sérieusement avant d'en acquérir de nouveaux car comme tu le sais, j'aime posséder mes livres, les garder précieusement. J'attends leur sortie en poche ou en livres gratuits contre points cadeaux à l'Actu Littéraire (72 points d'avance !). Gros gros bisous. Bernadette.

Martine 24/06/2016 10:33

Si je peux me permettre, Bernadette, c'est dommage d'attendre pour le lire car il est vraiment excellent et passionnant. Un gros coup de coeur pour moi! Mais c'est vrai aussi qu'on a beaucoup à lire et des PAL vertigineuses!!! Je t'embrasse et te remercie! Bon week-end!

Pahi 23/06/2016 13:21

Il me semble que j'avais déjà noté ce titre dans mon cahier... mais pour être sûre de ne pas passer à côté, je vais le re-noter ! Cela devient très difficile de donner un ordre de priorité de lecture :)
Gros bisous, chère Martine, et à bientôt.

Martine 24/06/2016 10:31

Tu l'as très certainement noté, ma chère Denise. On en a beaucoup parlé. Et c'est amplement mérité. Je ne peux que t'inviter à vite le lire aussi! :-) Gros bisous et belle journée! Bon week-end!