Te souviens-tu de Wei?

Publié le par Martine

Te souviens-tu de Wei?

Je pensais savoir beaucoup de choses sur le premier conflit mondial du XXe siècle. Et voilà que je lis cet album paru aux éditions HongFei Cultures, maison créée en 2007 dont la ligne éditoriale souhaite valoriser "une expérience sensible de la Chine et plus généralement de l'altérité, à travers les thèmes du voyage, de l'intérêt pour l'inconnu et de la relation à l'autre".

Et voilà que je découvre qu'en 1916, de très nombreux jeunes Chinois sont venus en France à la recherche d'une vie meilleure et se sont retrouvés pris dans la tourmente de la Première Guerre mondiale, engagés dans ce conflit qui n'était pas le leur.

Ce triste épisode de l'Histoire du monde, de notre Histoire, l'auteur Gwenaëlle Abolivier s'attache à nous le raconter à travers le parcours de Wei, beau jeune homme brun de 20 ans, qui quitte sa famille, ses amis, ses racines pour venir en France chercher un travail et un autre avenir que celui qu'il aura fatalement en Chine, dans son pays.

D'une belle écriture poétique, imprégnée de tendresse et d'affection envers Wei et ses congénères, l'auteur nous offre un texte magnifique, où les émotions affleurent, où le dérisoire, l'ironie, le tragique de cette situation nous prennent à la gorge, nous frappent au cœur. Et ça marche! Et ça serre! Et ça fait mal! Et on ne peut qu'accepter cette fatalité...

Si je vous dis, qu'en plus, ce texte est superbement illustré par Zaü, qu'on y retrouve avec bonheur la finesse, la délicatesse de son coup de crayon, jouant avec les ombres sur les lumières, dans des tons bruns, gris, des tons à la fois chauds et froids, à l'image de l'immense espoir que portent en eux Wei et ses compatriotes, premiers émigrés en France, et de la longue et cruelle désillusion qui l'accompagne.

Le bandeau qui ceint cet album remarquable nous le rappelle : "1916-2016. Centenaire de l'arrivée en France des travailleurs chinois de la Grande Guerre". A Noyelles-sur-Mer, en baie de Somme, le cimetière de Nolette abrite le souvenir de tous ces hommes, ces jeunes Chinois "Morts pour la France". A la fin de cet album, l'auteur Gwenaëlle Abolivier y évoque sa visite et les cérémonies de commémorations qui s'y déroulent. De même un rappel historique complète utilement cet album. Pour nous apprendre, pour ne pas oublier, pour se souvenir de Wei.

A proposer aux enfants et jeunes lecteurs à partir de 9-10 ans.

Commenter cet article

Pahi 04/05/2016 13:51

Eh bien, tu m'en apprends des choses ! Je ne savais pas...
Voilà qui est noté.
Merci, Martine, et gros bisous ;-)

Martine 05/05/2016 13:40

Toi aussi, ma chère Denise?!!! Comme quoi, vive la lecture! Je te souhaite un très bon jeudi férié! Gros bisous!

Manika 04/05/2016 13:32

Merci de cette découverte

Martine 05/05/2016 13:40

Ce fut aussi une découverte pour moi!