Moi après mois : Mai 2016

Publié le par Martine

Moi après mois : Mai 2016

Sur une belle initiative de Moka.

Commencer (et finir) ce joli mois de mai sous la pluie. Un café philo. Un pont. Lire en mai à Nyons. Merveilleuse journée au milieu des livres. Rencontre déjeuner avec Alysa Morgon et Marlène, aussi charmantes et délicieuses l'une que l'autre. Et quelle générosité! Deux grandes et belles Dames de Cœur! Revoir Françoise Bourdon, Dominique Lin. Parler livres, romans, lecture, lectures, lecteurs, auteurs, écrivains, édition... Cérémonie du Souvenir. Commémoration. 8 mai 1945. Lire. Des premiers romans. Mais pas que. Des écritures appréciées. Scrapper. Concert. Une soirée littéraire reportée. Dommage. Un café philo avec des enfants. On devrait vraiment écouter les enfants. Leur logique est implacable. Quels beaux raisonnements! Nouvelles en fête au Fontanil Cornillon. Accident évité mais belle frayeur! Superbe soirée cependant, de belles lectures, de beaux échanges, des retrouvailles, des rencontres. Mettre enfin un visage sur un nom. Une idée qui s'impose. Jour férié. Lecture. Scrap? Pas scrap? Journée de contrariétés. Soirée contraire. On s'était dit rendez-vous à l'Opéra. Enfin... presque! Applaudir les étudiants comédiens dans leur lecture publique d'extraits de Perséphone dans l'Amphithéâtre de l'Opéra de Lyon. Admirer les magnifiques mises en lumière d'Aurore. Prendre le programme de la prochaine saison culturelle. Y noter quelques spectacles à voir, avec Aurore bien sûr! Une nuit à Venise... au moins. Une expo guidée, commentée, les forêts de Millevaches. Fête du Jeu. Je joue, tu joues, nous jouons. Revoir les Margandiers. Prévert. Poésie des mots, magie du verbe. Un beau spectacle à découvrir, à applaudir, bientôt. Recevoir la programmation du TNP pour 2016-2017. Y noter "Antigone" de Sophocle. Ah! Ah! Se réjouir de ces perspectives. 26 mai. 22 ans. Déjà! Émotion. A La Passerelle, on lit, on emprunte, on lit, on parle de nos lectures, on participe au Prix littéraire, on vote et on applaudit le lauréat 2016 et son roman primé. Fête des voisins. Devant ma porte. On boit un verre. On papote. On rit. Chambéry et son Festival du Premier roman. De belles rencontres en français et ... en italien, tiens! Pause au bord du lac du Bourget. Ô calme! Ô douceur! Ô sérénité! Fête des mères, oui. Fête des filles, non! Et tiens, une bonne claque! Pas vu venir celle-ci, ça m'apprendra. Chercher l'apaisement dans la lecture. Soigner les maux par les mots, ça marche?!! Oui! Message. Projet accepté. Y'a plus qu'à...

Moi après mois : Mai 2016

Commenter cet article

Moka 01/06/2016 21:21

Oh mais ici aussi ça vit et ça palpite.

Martine 02/06/2016 11:38

:-) ben oui!!! ...

Manika 01/06/2016 14:43

Un peu énigmatique tua fin de ton post mais ce qui compte c'est que tu te comprennes ! et ton projet 52 semaines de bonheur ça avance ??? bises
et je te souhaite un joli mois de juin.

Martine 02/06/2016 11:37

Merci Manika! Dire sans tout dire!
Et oui, mon projet avance... à mon rythme! Je ne me mets pas la pression comme au début et il m'apporte énormément! Joli mois de juin à toi aussi!

Alysa Morgon 31/05/2016 19:19

Quel mois de Mai, en effet ! Quelle chronique aussi ! Dense, vive, comme le mois évoqué ! Mais surtout, un grand merci, chère Martine, pour vos mots si gentils, si amicaux qui nous touchent beaucoup. Pour vous, un mois de mai rempli d'émotions (et pas seulement à Nyons), mais avec des sourires et des désillusions aussi me semble-t-il... mais c'est cela la vie... Jean qui pleure et Jean qui rit ! Mais c'est aussi le principe des bilans : le bon et le mauvais, le pour et le contre. Le tout est d'avoir un résultat plus gai que sombre ! Et parfois il suffit d'un rien pour éclairer ou même illuminer les parts d'ombre. C'est ce que je vous souhaite en tout cas. Je vous embrasse très fort et merci encore pour votre amitié chaleureuse. Belle et douce soirée à vous, chère Martine.

Martine 01/06/2016 07:53

Merci beaucoup, très chère Alysa. Vous avez raison. Ainsi va la ve. Du bon, et ce mois-ci, j'ai été très gâtée d'un point de vue littéraire. Et du mauvais, du qui fait bien mal car aussi brutal qu'inattendu. Mais il faut parvenir à en tirer les leçons qui s'imposent. Et déjà j'y parviens. Les livres sont un précieux secours pour ça. Alors, OUI! MERCI Alysa! Merci pour votre présence! Merci pour vos mots! Merci pour vos romans qui m'enchantent et m'émeuvent pour leur sincérité et leur si belle authenticité. Celle qui vient du coeur. Je vous souhaite un beau mercredi et je vous embrasse ainsi que Marlène

Binchy 31/05/2016 18:47

Mots après mots, lignes après lignes, je viens de me régaler à te lire Martine.
Je te souhaite un merveilleux mois de juin ! Perdons notre temps... Perdons notre temps à lire... A lire, A lire encore et toujours plus... Parler de nos coups de coeur littéraires sur nos blogs de notre passion... De notre passion pour les livres !
Je te souhaite une douce soirée et je t'embrasse très fort.
Bernadette.

Martine 01/06/2016 07:55

Merci ma chère Bernadette! Tu as tellement raison. Bien sûr! Lisons! Lisons encore et toujours! Les livres nous font rêver, rire, voyager, nous enrichissent et nous soignent aussi. Et c'est ce qui est si beau dans la lecture! Je te souhaite un excellent mercredi et je t'embrasse bien fort, Bernadette!