Le silence pour preuve

Publié le par Martine

Le silence pour preuve

Nouveau mois, nouveau thème pour le challenge Il Viaggio d'Eimelle. Et en mai, c'est dans le Sud de l'Italie que nous allons, naviguant entre les régions des Pouilles, de la Campanie et de la Calabre. Pour ma part, c'est à Bari, au bord de la côte Adriatique dans les Pouilles que j'aborde ce nouveau thème, en compagnie d'un auteur que je viens de découvrir, Gianrico Carofiglio, magistrat, écrivain et homme politique italien né à Bari en 1961, et de son personnage récurrent l'avocat Guido Guerrieri.

"Le silence pour preuve" paru chez Seuil Policier en 2011 est donc le premier roman policier de cet auteur que je lis et certainement pas le dernier...

Plongé dans sa routine professionnelle alternant audiences à la Cour, études de nouveaux dossiers et appels en révision de procès, l'avocat Guido Guerrieri mène une existence de célibataire divorcé tranquille, ponctuée de petites habitudes et de quelques sorties. Aussi c'est avec beaucoup de circonspection qu'il accède à la demande d'un confrère de revoir le dossier d'enquête concernant la disparition de la jeune étudiante Manuéla Ferrara avant que celui-ci soit définitivement classé après six mois de vaines recherches. Ce qui désespère d'autant plus ses parents. Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, Guido Guerrieri accepte finalement de reprendre cette enquête depuis le début, depuis ce fameux dimanche où Manuéla, après avoir pris un billet de train à la gare pour rentrer chez elle, n'est jamais arrivée, semblant s'être mystérieusement volatilisée.

Pas à pas, méticuleusement, Guido remonte les derniers jours "publics" de Manuéla, plongeant de bon gré dans l'univers étudiant, rencontrant les ami(e)s de la jeune femme, les fidèles, les "sincères" et les autres qui connaissaient Manuéla et la côtoyaient avec plus ou moins de régularité. Mais cela n'est pas sans risques, tant professionnels que ... sentimentaux! Et Guido va avoir bien du mal, s'engageant personnellement plus qu'il ne le faudrait pour découvrir ce qui s'est réellement passé.

Voici un nouvel enquêteur que j'aurai grand plaisir à retrouver. Sympathique, Guido Guerrieri porte aussi en lui un passé qui lui remonte régulièrement à l'esprit, des souffrances aussi bien sûr, traine derrière lui des valises qu'il vaudrait mieux ne pas ouvrir. Bien qu'ayant une carrière professionnelle quasi exemplaire, tout ne coule pas de source et sa tendance à sortir des sentiers battus lui vaut alors de nouvelles déconvenues que même la résolution de l'enquête en cours n'allège pas.

Une bien agréable rencontre que cette première lecture et des "retrouvailles" avec Guido Guerrieri que je me souhaite proches!

Le silence pour preuve

Commenter cet article

Manika 18/05/2016 17:18

a noter encore une fois !

Martine 19/05/2016 12:17

Merci Manika

eimelle 02/05/2016 19:26

Je viens de commencer Les Raisons du doute du même auteur!

Martine 03/05/2016 07:57

Je l'ai emprunté aussi! Je vais le lire. Merci Eimelle et bonne journée!