La comtesse des digues

Publié le par Martine

La comtesse des digues

Pour ce deuxième rendez-vous du Mois belge, Mina et Anne nous ont proposé de lire un roman de Marie Gevers (1883-1975), auteur que je neconnaissais absolument pas et qui, pourtant, a été élue à l'Académie royale de Langue et de Littérature française de Belgique en 1937.

Pour découvrir cet auteur, je n'ai pas eu beaucoup de choix puisque ma médiathèque La Passerelle ne proposait en prêt que cette "Comtesse des digues". Peut-être PatiVore, également inscrite à ce Mois belge m'a-t-elle précédée?...

Toujours est-il que cette lecture m'a fortement impressionnée. Par son style d'abord, son écriture simple, précise et sincère, et surtout par les émotions qu'elles m'a transmises. Ce roman, que j'aurais bien vu titré "une année dans la vie d'une femme" se lit comme un parcours, une avancée, au rythme du temps, des saisons qui s'écoulent et qui progressent en même temps que la réflexion de la narratrice, Suzanne, quant à son avenir aussi bien sentimental que professionnel.

A la mort de son père, comte des digues qui l'a initiée à ce travail de surveillance et d'entretien des digues qui jalonnent l'Escaut de part et d'autre de son village natal flamand, la jeune Suzanne devient à son tour comtesse des digues. Mais la bienséance, les bonnes moeurs veulent qu'elle se marie et avec un homme de son rang social bien sûr. Et pour cela Zanne est le prétendant idéal. Sauf que... le cœur de la jeune femme bat plutôt pour celui de Tryphon, simple ouvrier, et bientôt s'emballe au contact de Max, jeune propriétaire d'un "schorre", profondément attaché lui aussi à la nature et à l'Escaut.

En courts chapitres, on suit Suzanne au rythme de ces mois qui passent, de ces saisons, des situations qui s'y présentent, de son activité de comtesse des digues, et de ses émois. Entre le cœur et la raison, lequel écouter? lequel choisir? lequel suivre? Au terme de cette année d'hésitations, de doutes, Suzanne aura grandi, aura mûri et la décision s'imposera d'elle-même.

Cette lecture est pour moi une réelle et une belle découverte. J'ai été charmée par la douceur du propos, la sérénité qui s'en dégage. Par bien des côtés, Suzanne démontre une grande maturité d'esprit, certainement issue de sa connaissance et de l'amour, quasi physique, viscéral, qu'elle voue à la nature qui l'entoure et dans laquelle son activité la fait évoluer. Entre harmonie, paix et tumultes forcément aussi, de temps en temps.

Avec cette lecture, je suis à nouveau sortie de ma "zone de confort" et j'en suis ravie. C'est aussi un des avantages à participer à ces mois ciblés ou à des challenges qui nous invitent à sortir de nos sentiers battus et à découvrir de nouveaux univers, de nouvelles plumes. Tout ce que j'aime!

La comtesse des digues
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lcath 08/04/2016 23:48

Une auteure à découvrir visiblement ...

Martine 09/04/2016 11:40

Je te le confirme! Tu seras aussi charmée!!! Merci Icath!

Anne 08/04/2016 22:14

Je suis ravie que la rencontre avec Marie Gevers ait été aussi agréable. Ce livre a été un des plus beaux que j'aie lus en avril 2015.

Martine 09/04/2016 11:40

Expérience identique pour moi en avril...2016!!! Et grâce au Mois belge! Merci beaucoup, Anne!

Emma 08/04/2016 20:53

Il me fait vraiment envie, et même si tu parles d'un autre titre, j'aime beaucoup celui-ci...Merci pour la découverte.

Martine 09/04/2016 11:39

C'est Mina qui me conseille un autre titre! Je n'ai lu que cette Comtesse pour l'instant mais il ne me déplaira pas de renouveler l'expérience! Merci Emma!

Florence 08/04/2016 17:31

Je l'ai lu aussi pour le rendez-vous d'aujourd'hui. Comme toi, j'ai beaucoup aimé ce beau roman. J'ai aussi ressenti la sérénité qui s'en dégage. J'avais découvert Marie Gevers l'année dernière à l'occasion du mois belge et je compte bien poursuivre avec d'autres titres.

Martine 09/04/2016 11:38

Oui, j'ai vu! Je vais aller te lire! Je ne connaissais pas cette auteur et j'avoue que j'aimerais beaucoup la lire encore! Merci Florence!

Lili 08/04/2016 16:18

Décidément, l'évolution des êtres, la féminité, l'amour et la relation avec la nature et la saisons sont des thèmes récurrents de Marie Gevers. Et quels thèmes passionnants ! Je suis heureuse pour toi de cette belle rencontre avec cette auteure que j'aime particulièrement. Je note "La comtesse des digues" que je n'ai pas encore lu !

Martine 09/04/2016 11:37

Effectivement vu ces thèmes, ce roman ne pouvait que me plaire. Et le charme a complètement marché! Merci Lili!