Voulez-vous partager ma maison?

Publié le par Martine

Voulez-vous partager ma maison?

A presque 55 ans, Line, Linette, Linotte selon l'humeur, mère au foyer de Colomba et Thomas se retrouve veuve d'Augustin, militaire qui l'a toujours entretenue et confinée à la maison. Grande lectrice, en particulier de romans policiers, Line vit depuis toujours à Angers dans la demeure familiale, L'Escale, auprès de "Paul", son confident marronnier et, sous couvert amical, de la domination d'Alma qui s'octroie le titre de sa "meilleure amie" depuis leur enfance commune. Mais voilà que, pour continuer à vivre à L'Escale, et surtout payer les énormes droits de succession de cette belle propriété, Line est contrainte d'accepter la proposition de sa fille, pratiquer le co-living, et d'accueillir ainsi chez elle trois locataires partenaires de vie en leur mettant à disposition sa propre chambre et celles de ses enfants qui ont déserté la demeure familiale depuis bien longtemps déjà, tandis qu'elle se réfugiera dans le bureau "foutoir" d'Augustin transformé en petit espace à vivre. Une annonce, une sélection, et voilà qu'arrivent à L'Escale Yuan réflexologue chinois réputé, Claudette éthologue spécialiste du bien être des animaux et surtout Priscille, jeune auteur illustratrice d'albums pour enfants et animatrice d'ateliers périscolaires. Et c'est alors que les soucis véritables commencent pour Line car, outre le fait de devoir faire connaissance, d'apprendre à cohabiter dans le respect et l'attention des uns envers les autres, elle doit aussi faire face à la "maladie" de Priscille, orpheline traumatisée par les décès brutaux de ses parents, victimes d'une intoxication alimentaire et devenue orthorexique et surtout orthorexique prêcheuse!

La suite, je ne vais pas vous la dire, vous invitant plutôt à vous plonger à votre tour dans ce magnifique roman de Janine Boissard qui vient de paraître chez Fayard. Un roman qui, encore une fois, nous transporte, nous émeut, nous fait sourire, monter les larmes aux yeux, en un mot nous fait vivre. Tout simplement. Avec ce nouvel opus, Janine Boissard aborde des thèmes actuels aussi variés que le cologement, ou logement partagé, souhaité ou pas mais envisagé comme une solution intéressante aux problèmes de logement actuels, les nouveaux régimes alimentaires, les relations hommes-femmes, et la vie de couple, qu'elle soit traditionnelle avec ses valeurs de confiance et de fidélité, sa notion de durée et ses (inévitables?) coups de canif dans le contrat, ou nouvelle comme celles qui se dévoilent désormais en toute transparence et légalité. Et l'auteur le fait très bien, à sa façon, complice et protectrice, comme pour nous inviter à vivre avec notre temps tout en restant toujours fidèle aux valeurs qui sont les nôtres et, de ce fait, aussi respectables et dignes d'intérêt et d'attention que toutes ces nouvelles voies, ces nouveaux horizons qui émergent et cherchent (un peu? beaucoup?) à s'imposer.

Avec la sensibilité qui est la sienne (et qui me touche toujours au coeur, directement), avec son tact et son élégance de style, Janine Boissard nous offre un roman percutant, qui nous atteint dans nos convictions sans les remettre en cause et riche d'enseignements sur l'époque en plein bouleversement que nous traversons actuellement. Un nouveau monde est en marche, inexorablement, nous rappelle Janine Boissard, on ne peut que l'accepter. Mais, comme pour tout, pour grandir, s'épanouir et se réaliser, ce nouveau monde a besoin de s'appuyer sur des bases solides, stables, des valeurs éternelles et essentielles que nous, les "anciens du 20e siècle" sommes à même de transmettre et pérenniser.

Une belle leçon de vie, un superbe roman où l'amour occupe encore toute sa place que ce "Voulez-vous partager ma maison?"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe D 07/03/2016 21:18

Très connue, mais on ne peut pas tout lire, ce n'est pas possible !

Martine 08/03/2016 18:25

Hélas! Je confirme... Merci Philippe

Manika 07/03/2016 20:23

Je crois que je n'ai jamais lu cette auteure et pourtant elle est prolifique

Martine 08/03/2016 18:26

Il n'est jamais trop tard pour y remédier! Merci Manika

Binchy 07/03/2016 18:03

Une excellente chronique Martine ! Une chronique très méritée connaissant les ouvrages de Janine Boissard que j'aime beaucoup lire et depuis si longtemps, "nous" lectrices du siècle dernier...
Je te souhaite encore pleins de belles lectures ! J'ai vu la pile qui t'attend sur facebook ! Que du bonheur ! Bonne semaine également. Gros bisous.
Bernadette.

Martine 08/03/2016 18:28

Merci Bernadette! Ton enthousiasme me touche toujours beaucoup! Je t'embrasse

Alex-Mot-à-Mots 07/03/2016 14:44

orthorexique prêcheuse ? Kézako ?!

Martine 08/03/2016 18:27

Une nouvelle façon de s'alimenter et de convaincre les autres de s'y mettre! (pas pour moi)