Heidi à la montagne

Publié le par Martine

Heidi à la montagne

Heidi fait partie de mes plus belles et meilleures premières lectures, de celles qui ont marqué mon enfance et très certainement contribué à décider de mon amour de la littérature et des livres. Aussi quand j'ai su que les éditions Glénat Jeunesse sortaient une version "2016" des aventures de ma petite Suisse préférée, je me suis dit "Chouette! Voilà de quoi révéler de nouvelles passions pour la lecture!" et...

Bref. Après lecture,je n'en suis plus aussi convaincue. Car cette version revue et corrigée par Marie-José Maury me laisse un sentiment d'inachevé en bouche. Alors certes me direz-vous peut-être, les enfants qui vont lire cette histoire n'en sauront rien, ne pourront pas comparer (ce que j'ai sans doute le tort de faire), vont quand même découvrir les aventures de cette petite fille, orpheline, que sa tante Dete abandonne à son grand-père, l'oncle de l'Alpe (car là aussi c'est bien de cela qu'il s'agit, d'abandon, même si, plus tard, elle revient chercher la fillette habituée désormais à vivre dans ces montagnes auprès d'un grand-père qu'elle a appris à aimer et lui causant un autre grand chagrin avec cette nouvelle séparation). Bien sûr les enfants d'aujourd'hui vont aussi s'amuser avec Heidi et partager sa destinée pendant quelques instants. Mais vont-ils s'émouvoir? Vont-ils s'inquiéter de savoir la petite fille seule dans ce chalet isolé en pleine montagne avec pour seules compagnies celles de ce grand-père, sauvage, craint de tous, et de ses quelques chèvres? Vont-ils rire des espiègleries de la fillette? Vont-ils apprécier son caractère joyeux, à l'écoute des uns et des autres? sa grande générosité de coeur? sa volonté à apprendre à lire pour simplement pouvoir partager des lectures avec la grand-mère, aveugle, de son ami Pierre, le petit chevrier? Et aussi justement les enfants d'aujourd'hui vont-ils s'amuser des mésaventures pleines de malices d'Heidi et d ses chevrettes? admirer les paysages montagneux au fil des saisons? partager avec elle sa première neige?

Je ne le crois pas et c'est bien dommage. Car dans cette nouvelle version "Heidi à la montagne", tout est lissé, fade et nulle trace de ces petits détails, de ces petits riens qui faisaient tout le charme du texte de Johanna Spiry et ont rendu Heidi si chère à mon cœur.

Cet album vaut quand même pour ses illustrations toutes douces et aux jolies couleurs pastels tendres même si (encore!!!) dans mon souvenir, MA Heidi était brune, bouclée et les cheveux courts, et qu'ici elle est blonde aux cheveux longs bien coiffés! Passons...

MA Heidi (je n'ai pas trouvé d'illustration du premier livre titré tout simplement "Heidi")

MA Heidi (je n'ai pas trouvé d'illustration du premier livre titré tout simplement "Heidi")

Commenter cet article

Manika 31/03/2016 13:43

http://keskonfe.eklablog.com/heidi-de-alain-gsponer-a125313360

Martine 31/03/2016 17:07

Merci Manika!

Manika 30/03/2016 14:20

De beaux souvenirs de lectures avec Heidi même si je n'ai pas repris des nouvelles versions. par contre j'ai amené mon fils voir le dernier film sorti et nous avons passé un très bon moment

Martine 31/03/2016 07:53

Je ne savais pas qu'un film était sorti. Je l'ai appris avec ce billet :-) Merci Manika! Bonne journée!: