Halabeoji

Publié le par Martine

Halabeoji

Pas de Salon du livre de Paris "Livre Paris" cette année pour moi mais je suis de loin, grâce à FaceBook, ce qui s'y passe et j'y prends part également en participant au challenge Coréen de Pativore puisque la Corée est le pays thème de cet incontournable salon du livre.

Et pour ce faire, j'ai choisi deux livres. "Halabeoji" dont je vous parle aujourd'hui, et "L'Art de la controverse" dont je vous entretiendrai au cours de ce week-end.

"Halabeoji", en coréen, c'est le grand-père, le patriarche, celui qui détient la sagesse et qui fait perdurer la tradition. Un grand-père menu, aux yeux pétillants d'intelligence, à la fine et longue barbe blanche, à l'érudition impressionnante et d'une intransigeance imposante.

Martine Prost, l'auteur de ce petit livre hommage et témoignage d'à peine 56 pages, paru chez L'Asiathèque, va en faire l'expérience lorsqu'elle rencontre Seung-geun "Racine montante", en tombe amoureuse et réciproquement et qu'ils décident d'unir leurs destinées. Car, pour cela, l'accord du grand-père est essentiel! C''est ce que Seung-geun et sa mère apprennent alors à l'auteur. Une présentation s'impose.

Or, Martine a pour elle plusieurs "handicaps" : elle est française et donc occidentale, ne possède pas la même culture, ne partage pas forcément les mêmes valeurs et, bien que vivant et travaillant en Corée, s'étant bien adaptée à ce pays qui est le sien désormais, elle n'y possède aucune attache, aucun lien, aucune famille. Et, pour entrer dans la famille de Seung-geun elle doit y être acceptée, s'en faire adopter. Et, seul, cet Halabeoji, ce grand-père médecin spécialiste des plantes, peut en décider.

Avec un humour omniprésent, une grande délicatesse et une écriture empreinte de douceur et de poésie, Martine Prost nous ouvre ici la porte de ce pays ancré dans ses traditions, celles issues, liées et héritées du confucianisme et nous en dévoile les rigueurs, les exigences et, un peu aussi, les extrêmes. Car tout est toujours à jouer. Et, bien que mariée et, semble-t-il, acceptée dans sa nouvelle famille, Martine va encore devoir composer avec ce grand-père lors de la naissance de ses enfants et faire preuve d'une grande ingéniosité pour ne pas le heurter, respecter la tradition dont il est le garant tout en faisant aussi passer sa culture, ses valeurs, ce qu'elle aussi souhaite transmettre.

Une bien jolie lecture, une bien jolie découverte, toute d'émotion et de d'apaisement.

Halabeoji
Halabeoji
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Manika 18/03/2016 12:21

Hier soir à la grande libraire ils ont conseillé "QuizShow" de Young Ha Kim bien envie de tester

Manika 21/03/2016 10:21

Non pas encore lu mais je vais le chercher à la bib !

Martine 19/03/2016 15:38

Connais pas. Tu l'as lu, Manika?