Rencontre avec Patrick Vighetti

Publié le par Martine

Patrick Vigheti et Jean-Pierre le libraire d'Un p'tit noir
Patrick Vigheti et Jean-Pierre le libraire d'Un p'tit noir

Avec quelques hésitations, y vais-je ou pas? dues à la grande émotion et tristesse ressentie hier en début d'après-midi, je me suis quand même décidée à aller à la rencontre avec Patrick Vighetti, traducteur, organisée par Marie-Christine, responsable du groupe des adhérents de l'association 813 pour la région Rhône-Alpes.

Comme d'habitude cette rencontre se déroulait à la librairie Un p'tit noir à Lyon où Jean-Pierre, le libraire, nous accueille à chaque fois.

Après quelques péripéties de parcours (mais sans elles, la sortie aurait moins de saveurs!) je suis arrivée la première à la librairie et pu ainsi discuter un peu avec Jean-Pierre autour du polar et du roman noir bien sûr. Puis sont arrivées Sylvie, Guilaine, Marie-Christine, Valérie, Jean-Luc et Pierre et la rencontre a commencé.

Pour cet entretien à bâtons rompus avec Patrick Vighetti, nous devions lire le roman de l'auteur italien Luca Poldelmengo "L'homme noir" qu'il a traduit pour les lecteurs francophones. Pour ma part, j'étais un peu démunie dans la mesure où je n'ai pas eu le temps d'en terminer la lecture ainsi que je l'avais prévu mais les copains et copines de 813 ont été sympas, ils n'ont rien dévoilé de la fin!

Passionné par cette activité de traducteur et vraiment passionnant à écouter, Patrick Vighetti nous a présenté son parcours ou comment devient-on traducteur quand on est professeur de philo dans un lycée, les liens qui existent, bel et bien, entre une leçon de philosophie et une enquête policière puisqu'il traduit principalement des polars italiens, même s'il essaie de diversifier ses traductions. Patrick Vigheti nous a parlé aussi de la grande relation de confiance qu'il instaure avec les auteurs dont il traduit les romans, ceux-ci devenant parfois des amis très proches. Il nous a aussi proposé des pistes de lectures italiennes, nous a entretenu sur le monde singulier de l'édition et sur la démarche qu'il entreprend à chaque fois pour proposer ses traductions à des éditeurs, et ce malgré le fait qu'il traduise depuis déjà 25 ans.

Encore une soirée 813 que j'ai beaucoup appréciée tant pour la qualité de cette rencontre que pour la richesse des échanges partagés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article