Le parfum des sentiments

Publié le par Martine

Le parfum des sentiments

Paru en 2014 sous le titre "Il sentiero dei profumi", ce roman de Cristina Caboni "Le parfum des sentiments" vient d'être traduit par Nathalie Castagné et publié aux Presses de la Cité en ce début 2016.

Elena a 26 ans et tient un restaurant avec son petit ami. Fille et petite-fille de créatrices de parfum, elle est ce qu'on appelle un "nez" dans ce milieu très fermé de la parfumerie. Mais, par opposition envers sa grand-mère qui l'a élevée quand le grand amour de sa mère et beau-père d'Eléna n'a plus voulu d'elle, la jeune femme a toujours nié ce don.

Malheureusement le jour où elle surprend son petit ami dans les bras de celle qu'elle considérait comme une amie, son univers s'effondre et c'est dans cette maison de sa grand-mère à présent décédée qu'Eléna cherche refuge, replongeant dans cette atmosphère particulière faite de senteurs et d'odeurs uniques. Encouragée par son amie d'enfance et meilleure amie, Joséphine, Eléna quitte sa terre natale près de Florence pour se rendre à Paris où Joséphine vient de lui décrocher un emploi chez un grand ... parfumeur! Et alors qu'elle vient s'installer dans l'appartement que Joséphine lui laisse à disposition, Eléna rencontre Cail, jeune homme lui aussi sérieusement éprouvé par la vie, mais sûr de lui et de sa valeur.

Bien évidemment des sentiments vont s'installer entre tous les deux et l'histoire pourrait s'arrêter là. Sauf que ce n'est pas ce dont a envie Cristina Caboni. Sous sa plume alerte et sensible, l'auteur italienne nous conte une histoire, certes romancée, pleine de rebondissements, avec des certitudes qui en prennent un coup et parfois s'effondrent, des situations convenues, attendues, qui ne se produisent finalement pas, des espoirs à remplir et des déceptions à digérer.

Alors bien sûr qu'on souhaite qu'Eléna et Cail finissent par se trouver vraiment et puissent vivre leur amour, évident, sans qu'aucune ombre ne vienne assombrir ce tableau. Mais pas à n'importe quel prix! Pas n'importe comment! Et surtout pas sur des bases instables!

Car chacun d'eux doit d'abord clarifier sa vie, faire la paix avec ses démons intérieurs, accepter son histoire personnelle et faire (vivre) avec. Et cela ne peut pas se faire sans mal, sans y laisser quelques plumes, sans laisser la place à ses émotions, à ses sentiments.

Et c'est bien ce que nous offre Cristina Caboni par la fluidité de son écriture, son authenticité, sa douceur et son rythme. Sans compter, en plus, la découverte de cet univers particulier des grands créateurs parfumeurs. Un monde singulier, dur et cruel qui ne laisse pas de place aux sentiments justement. Un monde sensible et délicat pourtant, et terriblement fragile, qui peut s'arrêter net, s'écrouler si ce don, cet odorat vient à être bousculé.

Cette merveilleuse lecture me permet aussi une première participation au thème de février du Viaggio d'Eimelle puisque l'auteur de roman, Cristina Caboni vit avec sa famille près de Cagliari en Sardaigne.

Le parfum des sentiments

Commenter cet article

Pahi 09/02/2016 19:59

Je suis tentée par cet ouvrage... parfumé ;-) Je me souviens avoir lu un autre livre dont l'histoire se passait également dans ce cercle fermé. Malheureusement, je ne me souviens plus du titre ; pourtant il m'avait bien plu... :/
Gros bisous, Martine, et bonne fin de soirée.

Martine 11/02/2016 08:34

Tu parles de "Dans un grand vent de fleurs" de Janine Montupet? Je me souviens bien de ce roman qui se déroulait dans la région de Grasse, pays des parfumeurs par excellence! Merci ma chère Denise et gros bisous

Alex-Mot-à-Mots 08/02/2016 14:40

Idéal pour offrir à la Saint-Valentin. Ca changera du parfum....

Martine 09/02/2016 07:53

Exact! Même si on n'en est pas très loin! Bises, Alex

eimelle 08/02/2016 10:37

et une découverte de plus, super!

Martine 09/02/2016 07:52

Tout à fait! :-)
Merci beaucoup, Eimelle!