La fosse aux louves

Publié le par Martine

La fosse aux louves

"La fosse aux louves", c'est le nom de la propriété reçue en héritage par Hélène et sa fille Virginie dans la Brenne et où cette dernière gère un élevage de chevaux. "La fosse aux louves", c'est aussi le domaine âprement convoité par l'oncle Antoine, cousin d'Hélène et Virginie, qui estime, à tort ou à raison, qu'une partie, au moins, lui revient. "La fosse aux louves" enfin, c'est cet endroit, voisin de leurs propriétés respectives, où ont plaisir, bonheur, à se retrouver Alexandre, ami d'enfance de Virginie, ainsi que Tristan, musicien pianiste classique mondialement connu et sa fille Elise.

J'ai pris grand plaisir à lire ce roman de Bertrand Carette, paru aux éditions des Presses de la Cité dans ma chère collection des Terres de France. Un auteur dont j'ai pleinement apprécié l'écriture, sa façon de présenter ses personnages avec leurs caractères bien trempés et d'amener son lecteur à s'y attacher, comme ça, sans avoir l'air de rien, par petites touches, des chapitres de quelques pages, et une intensité grandissante au fur et à mesure de notre avancée dans cette histoire.

Car bien sûr Virginie est belle. La trentaine décidée, affirmée, volontaire, la jeune femme sait ce qu'elle veut et surtout ce qu'elle ne veut pas. Et si, côté sentiments, son cœur est toujours à prendre malgré la présence à ses côtés de ses deux fillettes, Fleur bientôt 10 ans et Astrid, 3 ans, sur qui Hélène, leur grand-mère, veille précieusement, Virginie a toujours eu du mal à supporter la présence du cousin Antoine, celui qu'elle appelle "oncle" par commodité mais qui ne l'est aucunement.

Alors quand Antoine vient revendiquer sa part sur La Fosse aux Louves, accuser ouvertement Hélène de captation d'héritage, d'abus de confiance sur leur tante Elisabeth, propriétaire du domaine dont ils ont hérité, et même de meurtre, la belle Virginie sort ses griffes, montre les dents et défend courageusement cette propriété, son domaine légitime, celui dans lequel elle a tant investi et dont elle est si fière, si proche, un domaine qu'elle aime plus que tout. Enfin... presque!

Car bien sûr aussi, dans cette histoire si habilement conçue et contée par Bertrand Carette, l'amour a également sa place. L'amour de la terre, je viens de le dire, mais aussi l'amour tout court, celui qui unit à jamais un homme et une femme, l'amour partagé, l'amour confiant, l'amour qui se cache, qui joue, qui hésite avant de se révéler pleinement.

Alors qui entre Alexandre, ami fidèle, toujours présent, toujours là pour seconder Virginie dans la lourde tâche qu'elle s'est fixée, gérer un haras et vivre sur son domaine, et Tristan, pianiste de renommée internationale, veuf éploré, qui "s'offre" deux ans de pause dans sa carrière pour se retrouver, reprendre pied et réapprendre à vivre? Avec une subtilité à toute épreuve, Bertrand Carette nous amène à le découvrir, s'amusant à brouiller les pistes mais multipliant les indices, ranimant nos espoirs et nos doutes au fil de son récit. Comme pour mieux nous faire reconnaître l'évidence!

J'ai aimé ce roman. J'ai apprécié cette lecture pour son histoire, son intensité mais aussi pour cette rencontre avec ces femmes : Virgine, l'indomptable, l'inoubliable, et Hélène, présence rassurante, pilier incontournable de ce domaine et de la vie qui s'y déroule. Ces deux femmes aux pieds bien ancrés dans cette terre, leur terre. Et aussi j'ai apprécié ce roman pour la découverte de cette région que je ne connais absolument pas, ses paysages, ses singularités, l'impression d'y être, de la voir, ajouté à cette autre découverte de l'univers des chevaux, leurs races, leurs qualités, et l'amour que leur porte Virginie et qu'on partage, bien évidemment.

Commenter cet article

Manika 21/02/2016 15:09

Un roman du terroir de temps en temps c'est bon

Martine 22/02/2016 11:09

J'aime cette littérature aussi!...

Philippe D 19/02/2016 21:53

Je ne connais pas l'auteur, mais comme j'aime ce genre de roman, il devrait me plaire.
Bon weekend.

Martine 20/02/2016 10:26

J'en suis sûre! Il est passionnant. Bon week-end, Philippe, et merci!

Binchy 19/02/2016 10:10

Un livre que je lirai ! Il est sélectionné de partout : L'Actu Littéraire Grand Livre du Mois, Librairie Passerelles de Vienne etc... Il va avoir beaucoup de succès et quel régal pour nous lecteurs de lire de tels ouvrages...
Doux vendredi à toi Martine.
Gros bisous.
Bernadette.

Martine 20/02/2016 10:27

C'est sûr et toutes ces sélections sont amplement méritées. C'est un excellent roman. Merci Bernadette! Gros bisous et bon week-end!