24 heures photo : Belle rencontre

Publié le par Martine

24 heures photo : Belle rencontre

Quelle meilleure photo pouvais-je proposer cette semaine pour le rendez-vous hebdomadaire de Patricia, 24 heures photo, que celle-ci prise jeudi après-midi lors de la rencontre entre l'auteur Patrice Favaro et les personnes qui suivent les cours de français parlé, lu et écrit que j'anime pour l'ADL (Association Drômoise pour la Lecture), association qui organise cette semaine la quinzième édition de son salon du livre jeunesse de Valence à la MPT du Plan.

Une trentaine de personnes étaient présentes, une bonne moyenne sur le nombre d'inscrits cette année, pour écouter, parler et échanger avec Patrice Favaro autour de la lecture, de ses livres et romans, de son parcours d'écrivain, d'homme, petit-fils d'émigrés italiens vénitiens installés dans la région de Nice, et avide de parcourir et découvrir le monde.

Une très belle rencontre, deux heures volées au temps, un magnifique entre-deux qui nous laisse un petit goût de reviens-y et surtout de reviens-y très vite!

A vous toutes et tous qui passez par là, je vous souhaite un très bon week-end! Pour moi, aujourd'hui, c'est salon!

24 heures photo : Belle rencontre

Commenter cet article

danièle.b 16/01/2016 17:17

beau succès, bravo pour cette initiative .Bon salon
bonne soirée et bon WE
danièle

Martine 17/01/2016 11:19

Merci! Merci! Merci, Danièle! Très bonne semaine à toi!

Gine 16/01/2016 13:21

Joli succès pour une initiative remarquable!

Martine 17/01/2016 11:20

Merci beaucoup, Gine! Bon dimanche!

Binchy 16/01/2016 10:36

Une belle rencontre en effet Martine et cela nous permet également de découvrir tes élèves très à l'écoute de l'auteur.
Je te souhaite une belle journée, un très bon dimanche lecture.
La neige est enfin au rendez-vous...
Je t'embrasse très fort.
Bernadette.

Martine 17/01/2016 11:21

La journée fut très belle et ça continue en musique aujourd'hui!!! Je passe un très bon week-end et je te souhaite un tout aussi excellent dimanche! Gros bisous et merci Bernadette!