L'Occupation italienne (juin 1940-septembre 1943)

Publié le par Martine

L'Occupation italienne (juin 1940-septembre 1943)

Si je n'étais pas allée en Italie en mai dernier... Si, au retour, je ne m'étais pas arrêtée à Menton... jamais je n'aurais entendu parler de l'Occupation italienne en France entre 1940 et 1943 pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Jusqu'à la déchéance et la mort de Mussolini.

En fait, il aura fallu cette pause déjeuner prise dans un petit restaurant typique de Menton et ma rencontre avec deux charmantes vieilles dames, amies d'enfance nées à Menton, nos voisines de table, et la conversation bien sympathique qui s'est installée entre nous entre deux plats.

Toutes les deux nous ont surpris en nous affirmant avec véhémence ne pas aimer les Italiens! Et de nous expliquer l'Occupation par les troupes mussoliniennes, leur fuite et leur "exil" dans le Sud-Ouest de la France alors qu'elles avaient tout juste 14 ans. De quoi traumatiser ces jeunes esprits d'alors et expliquer cette rancune tenace qui ne s'effacera jamais, je le conçois volontiers.

Toujours est-il que cette conversation a piqué ma curiosité et que j'ai cherché à en savoir plus sur cette période et cette Occupation dont je n'avais aucune connaissance alors que je suis née et habite dans le Sud-Est de la France et qu'une importante communauté italienne réside dans cette partie de notre pays. J'ai donc cherché des ouvrages concernant cette époque et n'ai trouvé, à ma grande surprise, que celu de Jean-Louis Panicacci paru aux Presses Universitaires de Rennes il y a une vingtaine d'années, épuisé à la vente et disponible en prêt uniquement à la médiathèque de Valence. Pourquoi ce silence alors que tant et tant d'ouvrages traitent de l'Occupation allemande? Je ne sais pas et cette lecture n'a pas répondu à cette interrogation.

Par contre j'ai beaucoup appris en lisant cet ouvrage qui reprend la chronologie des faits, restitue le contexte, recadre les événements, les combats, les tenants et les aboutissants de certaines directives venues d'Allemagne, les orientations décidées par Mussolini en y passant outre, les conditions de vie sous cette Occupation italienne et le retour à la France passée alors en totalité, en cette année 1943, sous le joug nazi.

Un livre très complet, nullement barbant comme peuvent l'être parfois les ouvrages historiques, qui m'a vraiment instruite et qui me permet de participer à deux rendez-vous de la blogosphère littéraire : le mois italien d'Eimelle et le challenge Deuxième Guerre Mondiale chez Ostinato.

Ceci étant, je n'ai jamais lu de roman se déroulant à cette période et dans la région de Nice, Menton... Alors, si vous avez des titres et des auteurs à me conseiller, je suis preneuse! Et je vous en remercie!

L'Occupation italienne (juin 1940-septembre 1943)
L'Occupation italienne (juin 1940-septembre 1943)

Commenter cet article

Binchy 25/10/2015 19:18

Je ne suis pas surprise du tout car j'en avais entendu parler. Nous ne connaissons pas tout de cette sombre période de l'histoire. Pourquoi certains faits ne sont pas dévoilés ? Ou plus tardivement ? Je pense que nous en apprendrons de plus en plus, il faut laisser le temps au temps...
Nous apprenons beaucoup en écoutant les historiens parler le soir, dans des émissions très tardives, pour ne pas dire dans la nuit. Des émissions très instructives et on ne peut que déplorer qu'elles ne soient pas diffusées à heures de plus grandes écoutes...
Douce soirée lecture Martine et très belle semaine à toi.
Je t'embrasse très fort.
Bernadette.

Binchy 30/10/2015 13:48

Oui tout-à-fait Martine, je suis entièrement d'accord. Cela dépend de nos vécus personnels quelques soient nos nationalités. C'est valable également pour les traumatismes de l'enfance enfin trop long à expliquer ici. Nous en parlerons de vive voix lors de notre prochaine rencontre. Je t'embrasse encore très fort. Bel après-midi Martine. Gros bisous.

Martine 27/10/2015 15:39

Bernadette, tu me connais, je suis bien d'accord avec toi! Seulement il faut aussi penser aux personnes qui ont vécu ces drames que sont les guerres et essayer de comprendre aussi leur ressentiment ... bien normal, il me semble! Mais je me trompe peut-être... Je t'embrasse et te souhaite une très bonne journée!

Binchy 26/10/2015 15:07

Oui, c'est tout-à-fait cela, ces émissions sont malheureusement trop tardives mais c'est aussi pour cela qu'elles révèlent des faits très plausibles. Il en va de même aux sujets des Allemands. Trop souvent ils sont incriminés à tord. Les bons historiens en parlent. Je regardais toutes ces émissions à l'époque où je tricotais beaucoup le soir devant la télé. Aujourd'hui, j'ai repris la lecture donc plus (ou très peu) de télé le soir. On ne peut pas tout faire. Mais, il y a également d'excellents témoignages à lire sur les deux guerres 14/18 et 39/45. Je vais rechercher les ouvrages que j'ai lus ces trente dernières années et te tiens au courant.
Je t'embrasse très fort.
Bernadette.
P.S. : J'ai horreur des personnes qui traitent mal les Allemands, les Italiens etc... Je ne supporte pas que l'on puisse mettre une étiquette sur une nationalité !

Martine 26/10/2015 13:27

Encore faut-il avoir le temps de regarder ces émissions très tardives comme tu le dis, Bernadette! Merci beaucoup et gros bisous! Bon lundi!

Florence 25/10/2015 18:58

Du point de vue de l'Italie, je comprends qu'elle ait occulté cet épisode, puisqu'après la signature de l'armistice avec les Alliés en 43, l'Italie a "oublié" le rôle qu'elle avait joué aux côtés des Allemands. En revanche, il est plus étonnant qu'on n'en parle jamais en France. Cela montre à quel point nous avons une vision incomplète de l'histoire. Certains aspects ne sont jamais évoqués. En tout cas, cela ferait une bonne toile de fond historique pour un film...

Martine 29/10/2015 10:29

C'est vraiment curieux, ce silence. Pourtant ce livre est très précis et s'appuie sur des faits, me semble-t-il, authentiques. Et ces deux vieilles dames ne nous auraient pas raconté tout ça sans raison! Tiens-moi au courant STP de l'avis d ton amie. Merci.

Florence 27/10/2015 18:55

Bonjour Martine, J'ai parlé à une prof d'italien ce matin de ce livre et elle n'avait jamais entendu parler de l'occupation italienne en France pendant la 2ème GM. Elle est pourtant férue d'histoire et connaît très bien le sud-est et notamment Menton ! Elle était très étonnée, je vais donc lui envoyer la photo du livre de Panicacci...

Martine 26/10/2015 13:28

Un film ou un roman, oui! Tu n'as pas quelques connaissances de titres de livres à lire sur ce sujet par hasard, Florence? Merci d'avance! Et bonne journée!

eimelle 25/10/2015 18:52

une page méconnue de l'histoire en effet!

Martine 26/10/2015 13:28

Pour moi, complètement, oui!

Mireille 25/10/2015 18:37

Ne jamais taper trop vite : l'impression me donne un "s" final à "connaissait" au lieu d'un "t".
Et l'ordi bafouille sur "livre". Il n'est pas bon !!!

Martine 26/10/2015 13:28

:-)

Mireille 25/10/2015 18:34

Martine, j'avais noté ce livre quand tu l'avais annoncé et l'ai communiqué à un jeune ami de la Drôme, prof d'histoire -géo. Il ne connaissais pas. Malheureusement, je lis à l'instant que ce lu=ivre est introuvable à la vente. Dommage.

Martine 26/10/2015 13:30

Il n'est pas introuvable à la vente. (en tous cas, on peut le commander chez Amazon). Et peut-être quelques libraires accepteront-ils de le commander?... Merci Mireille