Un été ardent

Publié le par Martine

Un été ardent

Pour digérer au mieux ma dernière lecture, j'avais besoin de quelque chose qui me distrairait tout en retenant suffisamment mon attention. Et quoi de mieux que cette nouvelle enquête du commissaire Montalbano, empruntée mardi dernier à la bibliothèque annexe du Polygone, "Un été ardent" pour ce faire?

Quoi qu'il s'y passe, je sais que ce roman me fera rire et non pas pleurer comme je l'ai fait hier en refermant ce texte bouleversant dont je vous parle très vite. Promis!

Cette nouvelle lecture me permet ainsi de cumuler deux participations au Mardi sur son 31 avec Sophie et au challenge "Il Viaggio" avec Eimelle.

Comme son titre l'indique, c'est l'été à Vigata en Sicile. Mais les vacances ne sont pas pour tout de suite pour Montalbano qui doit en premier laisser son collègue Mimi et sa jeune famille prendre quelques jours de congés. Qu'à cela ne tienne, Livia, sa fiancée, va le rejoindre et, pour ne pas risquer de rester seule pendant les longues heures où le commissaire est pris par son travail, décide de venir avec un couple d'amis et leur fils. Mais, pour cela, le commissaire doit d'abord s'occuper de leur trouver un hébergement, une maison en location pour quelques semaines.

Ce qui va l'entraîner dans une nouvelle aventure...

Extrait page 31 :

"Montalbano vit toutefois que le bidon avait été déplacé, qu'il n'était plus à la perpendiculaire de la fente, mais qu'il se trouvait maintenant à un mètre du mur de la maison.

- Si l'eau n'a pas pu tomber dans le bidon, raisonna Montalbano, là, il devrait y avoir une énorme mare, un lac, avec ce qui est tombé depuis deux jours. Et, en fait, il n'y a rien. Comment ça s'explique, c't'histoire? (...)"

Un été ardentUn été ardent

Commenter cet article

eimelle 15/09/2015 12:34

un petit tour en Sicile, rien de tel pour se remonter le moral!

Martine 16/09/2015 18:13

Bien d'accord! Merci Eimelle