J'ai vécu mille ans

Publié le par Martine

J'ai vécu mille ans

Toujours dans ma découverte de la littérature italienne contemporaine au féminin, je lis actuellement "J'ai vécu mille ans" de Mariolina Venezia paru dans la collection Pavillons des éditions Robert Laffont et je me régale!

Ce roman, c'est un peu (beaucoup!) les souvenirs que m'a contés mon beau-père, sicilien de pure souche. Si ce récit qui couvre près de 100 ans de l'Histoire italienne ne se déroule pas en Sicile, il n'en est cependant pas très loin puisque c'est la région du Basilicate, à l'extrême sud de l'Italie, entre le talon et la botte qui y est mis à l'honneur. Et, qui plus est, par la voix de femmes uniquement, celle de Gioia, la dernière de la lignée, et de toutes celles qui l'ont précédée depuis 1861 à commencer par Concetta,, digne fondatrice de la famille Falcone, et épouse illégitime de Don Francesco, paysan propriétaire de ses terres à Grottole.

Au fil des ans, entre 1861 et 1989, c'est toute l'Histoire de cette Italie du sud qui nous est contée. Sa pauvreté, sa misère, ses grands malheurs et ses petits bonheurs, de l'unification par le roi Victor-Emmanuel grâce à l'armée de Garibaldi, en passant par le fascisme de Mussolini, l'essai du communisme qui a suivi, jusqu'à l'Italie d'il y a quelques années. Le tout conté avec un style inénarrable, ponctué d'expressions d'en bas, de situations et de scénarios que j'ai, pour ma part, entendus à moult reprises et qui résonnent d'autant plus d'authenticité.

Un superbe récit que ce "J'ai vécu mille ans" ou quand la grande Histoire s'apprend volontiers à travers la petite!

Court extrait page 31 pour Sophie :

"(...) Quelques minutes plus tard, il sortait, tiré par Albina, qui n'avait pas encore coupé le cordon ombilical et criait déjà, incrédule : C'est un garçon, c'est un garçon!

Don Francesco pénétra dans la pièce avec violence, d'un pas annonciateur de tempête et d'ouragan, le fusil encore en bandoulière et son vilain chapeau enfoncé sur la tête. Il était temps d'en finir. (...)"

J'ai vécu mille ans

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 02/07/2015 10:23

Tu as donc des origines siciliennes.....

Martine 02/07/2015 10:34

Pas moi! Mon mari!!! :-)

eimelle 30/06/2015 20:55

je ne peux que le noter! si cela te dit, je me lance dans un mois italien en octobre, si tu as envie de le rejoindre, n'hésite pas!

Martine 01/07/2015 07:29

J'avais justement très envie d'en proposer un! Puisque tu le fais, je te rejoins bien volontiers! Super! Merci beaucoup, Eimelle! Très bonne journée!