L'homme idéal (en mieux)

Publié le par Martine

L'homme idéal (en mieux)

Deuxième coup de coeur et deuxième participation au coup de projecteur que Stéphie nous fait porter sur l'auteur Angéla Morelli toute cette semaine. Deux coups, ça fait beaucoup d'un coup, non? Surtout quand ces coups-ci s'accompagnent d'une anecdote amusante.

Ce roman d'Angéla Morelli ne fait pas vraiment partie de mes lectures habituelles. D'une part parce qu'il est paru chez Harlequin et, d'autre part, parce que, de fait, il s'agit d'une romance bien sentimentale, où tout est plus ou moins convenu, où tel est pris qui croyait prendre et où l'amour triomphe évidemment.

Aussi je vous laisse imaginer la tête de ma libraire lorsque, en janvier dernier, je lui ai demandé de me commander ce roman pour être sûre de l'avoir dès sa sortie! Face à ma conviction, elle n'a pu que s'incliner tout en se demandant très certainement si je n'avais pas reçu un coup (encore un!) sur la tête!

Alors, depuis, je lui l'ai fait lire et, comme moi, elle n'a pu que constater le bien-fondé de ma demande!

Il faut dire aussi que, ce roman, est paru en version numérique l'année dernière. Faute de liseuse et n'appréciant pas les livres numériques, je n'ai pas cédé à la tentation malgré l'enthousiasme délirant que sa publication a suscité dans le petit monde des blogueuses littéraires. J'ai résisté donc, mais avec beaucoup de mal, à cette lecture plus que tentatrice, me jurant, comme le corbeau, de lire ce chef d'oeuvre du genre s'il venait à paraître dans sa version papier. D'où ma hâte et mon impatience exprimées sous les yeux incrédules de ma libraire...

Si je vous résume ce roman, je vous dis qu'Emilie, 35 ans, mère célibataire d'une ravissante petite fille, se trouve dans une situation bien compliquée. N'ayant plus de logement, elle est obligée de demander à sa meilleure amie, Clara, de les héberger quelques temps, sa fille et elle, le temps que sa situation s'arrange. C'est là qu'elle revoit le beau Samuel, rencontré quelques années plus tôt, qui, en plus d'être vraiment beau, souhaite aussi vivement renouer des liens avec elle.

Tout est bien finalement, pensez-vous peut-être. Mais non! Car, ayant eu vent de la situation délicate dans laquelle se trouve Emilie, le père de sa fille décide également de tout mettre en oeuvre pour la reconquérir! Ce qui ne va pas du tout, mais alors pas du tout, dans le sens que souhaite Emilie!

Un roman tonique, semé d’embûches et de quiproquos, bourré d'humour, où le suspense savamment dosé nous mène là où on a envie d'aller. Un roman Harlequin de belle qualité, servi par l'écriture recherchée et très plaisante d'Angéla Morelli. Un roman décoiffant et apaisant qui permet de se changer les idées en toute confiance et sérénité qui n'a qu'un seul défaut : il se lit beaucoup, mais alors beaucoup, trop vite!

Un beau coup de projecteur sur cet auteur talentueuse que nous a offert Stéphie. Merci!

L'homme idéal (en mieux)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 16/03/2015 11:38

Finalement, ça valait le coup d'insister auprès de ta libraire.

Martine 18/03/2015 08:02

Tout à fait, Alex! :-)

Stephie 15/03/2015 18:25

Il ne te reste plus qu'à télécharger la suite sur ta Kobo :)

Martine 16/03/2015 08:12

:-)