Les ailes d'émeraude

Publié le par Martine

Les ailes d'émeraude

Pas de Mardi sur son 31 aujourd'hui puisque je n'ai pas de lecture en cours (si! si! ça arrive!! la preuve!!!)

Cela me donne l'occasion cependant de revenir sur cet "abandon" que je regrette bien mais que, malgré plusieurs tentatives, je n'ai pas pu empêcher...

Cette lecture à laquelle je n'ai pas accroché et que je n'ai pas pu terminer (ses quelque 700 pages y ont aussi sûrement contribué), c'est celle de "Les ailes d'émeraude" d'Alexiane de Lys, paru chez Nouvelles Plumes et qui a obtenu le prix de l'Imaginaire en 2014.

Alors pourquoi n'ai-je pas réussi à entrer dans ce roman de belle qualité littéraire? Dont l'écriture s'avère à la fois douce, sensible et mélodieuse? Contée sur un rythme variant les moments de calme et d'émotions avec d'autres plus vifs, plus alertes, plus trépidants?

Je n'ai pas la réponse et sans doute n'y en a-t-il pas?

Chaque livre, chaque lecture représente, à mes yeux, une rencontre avec une histoire, et avec son auteur. Parfois la rencontre a lieu et c'est alors un vrai feu d'artifices. On vibre, on s'émeut et l'envie de prolonger ce merveilleux moment se manifeste dans le désir de lire encore des mots de cet auteur, voire même éventuellement de le rencontrer. Histoire de voir si l'auteur correspond à l'image qu'on s'en est fait.

Mais parfois hélas! le charme n'agit pas. La rencontre n'a pas lieu. Non pas parce que l'histoire qui nous est ici contée n'est pas intéressante ou s'avère de piètre qualité. Non. Je pense que, tout simplement, nous n'étions pas, l'auteur, l'histoire et nous, au bon endroit, au bon moment. Ou, encore plus simplement, et pour plagier une émission télévisée connue, qu' "on ne peut pas plaire à tout le monde"!

Je le regrette sincèrement. Peut-être aussi ai-je l'esprit trop cartésien, trop terre à terre. Et même si j'apprécie la poésie, la tendresse, l'émotion qui se dégagent d'un texte, lorsque, comme ici, cela devient un peu trop irréel, un peu trop abstrait, je décroche. Je ne suis plus.

Alors disons que l'histoire de Cassiopée, belle jeune fille de 18 ans, orpheline, livrée désormais à elle-même, victime d'une agression dont elle est sauvée par un ange, Gabriel, et qui se découvre ange aussi et appartenant à la dynastie des Myrmes, dotée de supers pouvoirs, disons que cette histoire m'a semblé beaucoup trop incroyable.

J'espère cependant que la jeune auteur Alexiane de Lys va poursuivre dans cette voie d'écriture et que j'aurai l'occasion de la lire à nouveau dans un autre genre littéraire car, encore une fois, elle a du style et une qualité évidente.

Je remercie mon ami Gilles Paris pour l'envoi de ce roman.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laure 10/02/2015 22:55

Oui, tout pareil, ce n'est pas mon genre de lecture tout simplement, je l'ai abandonné moi aussi....

Martine 11/02/2015 09:06

Merci pour ta compréhension. C'est d'autant plus regrettable que ce roman est pétri de qualités.

Pahi 10/02/2015 21:15

Coucou Martine,
Je te comprends tout à fait : mon esprit n'aime pas l'abstrait, l'impossible, l'irréaliste. Par bonheur, cela n'enlève rien à la qualité des œuvres ;-)
Gros bisous et bonne fin de soirée.

Martine 11/02/2015 09:05

Je savais que tu me comprendrais, ma très chère jumelle!!! Je t'embrasse bien fort! Merci

Binchy 10/02/2015 18:25

Ca arrive quelque fois que l'on accroche pas. Je ne persiste pas et reprends le roman plus tard voire quelques années après...
Je te souhaite une douce soirée Martine et un excellent mercredi. J'espère que tu vas bien ? En ce qui me concerne, j'ai pris à nouveau beaucoup de retard dans mes visites des blogs mais je ne t'oublie pas.
Je t'embrasse très fort.
Bernadette.

Martine 11/02/2015 09:04

C'est aussi ce que je me dis. Pas le bon moment pour moi. C'est tout!
Merci Bernadette. Très bonne journée et gros bisous!

lucienne 10/02/2015 16:51

Et bien j'ai lu ce livre 3 foi, je m'y suis plongée et n'ai pu m'en sortir. il est très bien écrit et l'intrigue est pleine de rebondissement jusqu'à la fin. Essaie de le relire au calme, il est vraiment génial

Martine 11/02/2015 09:03

Bonjour Lucienne,

Je n'ai absolument pas dit que ce roman n'était pas bien écrit. J'en ai d'ailleurs souligné toute sa qualité littéraire.
Mais je ne suis pas arrivée à m'en imprégner et je le déplore.

Bonne journée!