La drôle d'évasion

Publié le par Martine

La drôle d'évasion

Retour au coup de projecteur que Stéphie nous invite à porter cette semaine sur la collection Pépix des éditions Sarbacane avec ce roman de Séverine Vidal et Marion Puech "La drôle d'évasion" que j'ai emprunté au secteur Jeunesse de ma médiathèque La Passerelle pour la plus grande joie des bibliothécaires ravies qu'on parle de cette très belle collection à destination des lecteurs de 8 à 12 ans.

Cette histoire-ci se déroule aux Etats-Unis où vit Zach, 9 ans, entre sa mère, française, et son père, Caleb, américain, créateur de jeux vidéo, plutôt distrait (j'imagine d'ailleurs très bien l'acteur Pierre Richard l'interpréter quelques années plus tôt!), à l'allure loufoque et assez pittoresque.

Garçon sérieux, imaginatif, Zach ne rêve que d'une chose : aller passer ses vacances en Louisiane pour découvrir l'île d'Alcatraz et surtout sa prison rendue célèbre par l'évasion de Franck Morris et des frères Anglin, les fameux "évadés d'Alcatraz" dont on n'a jamais bien su s'ils avaient réussi leur coup, le 11 juin 1962. Passionné par cette histoire et convaincu que les trois bandits ont pu réellement s'évader de la prison dont personne n'a jamais pu sortir, Zach imagine de revivre cette évasion, dans les mêmes conditions. Mais d'abord il doit convaincre ses parents de partir là-bas puis parvenir à rester seul sur l'île. Ce qui n'est pas gagné d'avance! Même si Zach a la famille qu'il a...

Voici encore un roman plein d'humour, qui s'apparente à la fois au roman d'aventure, semé d'embûches, et au roman d'épouvante porté par un suspense passionnant;.Un roman lourd alors, êtes-vous en train de vous dire? Oh que non! Car, cette fois encore, ce récit est écrit sur le ton de la confidence. Zach s'adresse directement à son lecteur, sur un ton amical, complice et en toute confiance. Laissant ainsi le choix au lecteur de le croire... ou pas.

Plus je découvre cette collection Pépix, plus je l'apprécie pour sa façon unique justement de se faire lire. On n'a d'ailleurs jamais l'impression de lire vraiment mais plutôt d'écouter un ami nous raconter un évènement, quelque chose qui lui est arrivé, qui l'a marqué et comme tout fait raconté, le désir inconscient d'en rajouter s'en mêle et c'est tant mieux! Car alors même si on se prend réellement au jeu de l'histoire, on sait bien qu'il faut aussi en prendre et en laisser et se faire ensuite sa propre opinion.

C'est là tout l'enjeu, réussi encore une fois, la force et la qualité de cette collection et je remercie encore Stéphie de nous faire découvrir!

La drôle d'évasion
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Noukette 07/02/2015 19:04

Un régal... et un succès sur toute la ligne aussi chez nous ! Billet demain ! ;-)

Martine 08/02/2015 11:36

Je vais vite aller lire ta chronique! Bon dimanche!

Stephie 06/02/2015 08:49

Comme tu le sais, Gaétan et moi, nous nous sommes régalés !!

Martine 06/02/2015 11:51

Et je vous rejoins!!! :-)