Malenfer La forêt des ténèbres

Publié le par Martine

Malenfer La forêt des ténèbres

Comme je suis plongée dans un gros pavé de Jean-Paul Malaval "Chronique des Strenquel" cette semaine, j'en profite pour revenir sur une lecture jeunesse à laquelle je n'ai, hélas, pas réussi à adhérer. Et cela, malgré la belle couverture médiatique de ce roman au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil.

Est-ce parce qu'il s'agit ici de fantasy? Est-ce le style de l'auteur Cassandra O'Donnell ou du fait de sa traduction? Je ne saurai trop le dire et je ne tiens à imputer cette déception, ni à l'une ni à l'autre! Seules, ont trouvé grâce, à mes yeux, les illustrations de Jérémie Fleury, en parfait accord avec le récit.

Malenfer est le nom d'une forêt, mais une forêt mauvaise, qui voue du mal à qui l'approche et qui n'en finit pas de grandir, de prendre de la place et de s'étaler. Jusqu'à se rapprocher dangereusement de l'habitation de Zoé, la petite magicienne et de son frère aîné, Gabriel. Partis chercher de l'aide en terre de Gazmoria, les parents des deux enfants les ont laissés seuls, les croyant ainsi à l'abri. Mais, outre la forêt maléfique Malenfer, un autre danger, beaucoup plus important celui-là, semble vouloir atteindre Gabriel et Zoé.

Paru chez Flammarion, ce roman à destination des jeunes lecteurs à partir de 9 ans ne manque pas de suspense, ni d'émotions. Le rythme impulsé à l'écriture reste trépidant et ménage des effets qui, certainement, plaisent aux jeunes lecteurs. Mais qui m'ont paru assez irréalistes et incroyables. Ce n'est cependant que mon humble avis qui a pour conséquence immédiate et certaine de me confirmer que, décidément, le genre fantastique n'est pas pour moi!

Publié dans lectures jeunesse

Commenter cet article

Stemilou 12/12/2014 10:34

Oh c'est bien dommage, ton avis ne m'incite guère à m'y plonger aussi, pourtant la présentation et la couverture m'inspiraient vraiment

Martine 13/12/2014 09:52

Je n'ai pas accroché à cette lecture parce que je suis peut-être trop ancrée dans le mond réel et pas assez tournée vers le fantastique. Si tu apprécies le genre, tu aimeras le roman!
Merci et bonne journée, Stémilou!